Mali: Le député Yacouba Traoré, de plus en plus isolé !

Yacouba Traoré est celui qui doit sa popularité au «club des amis de Yacouba Traoré», mis en place par un certain Sékou Togola dit Bisso. Malheureusement, Sékou Togola et Yacouba Traoré sont aujourd’hui devenus chien et chat et éprouvent même de la peine à se saluer.

ibrahim boubacar keita ibk president cmp rpm honorable yacouba traore depute

Selon certains observateurs, depuis l’élection de Yacouba Traoré comme député, les deux «amis» ne s’adressent plus la parole. Pourtant, Sékou Togola est l’un des acteurs de l’élection de Yacouba dans la commune de Markala. Markala, voilà la ville dont Yacouba Traoré se réclame. Si lui profite de Markala, il faut dire que Markala ne bénéficie pas de ce qu’il est aujourd’hui. Dans le temps, oui, mais pas maintenant.

yacouba traore depute assemblee nationale malienne parlement

La seule activité que Yacouba Traoré organise à Markala est le tournoi de football qui porte son nom, organisé pendant les vacances scolaires. En dehors de cette coupe, plus rien à mettre à l’actif de l’honorable Yacouba Traoré. D’ailleurs, à Markala, les gens sont mécontents de ce député dont on dit incapable de donner du travail à un seul enfant de Markala. Pourtant, soutiennent-ils, les opportunités ne manquent pas.

Le courroux des Markalais se décuple quand ils constatent que des partisans de Yacouba Traoré, hors de Markala, lui attribuent de grandes réalisations en cours dans leur commune. Parmi ces réalisations, il faut noter le bitumage de la route Diamarabougou-Kirango, le long du quartier «RAIL KÖ FE».

En réalité, Yacouba Traoré, fils de Markala, est un homme qui veut faire sa promotion à tous les coups. Il est l’un des députés maliens qui ne passent pas une nuit dans leur ville ou village d’origine. À 35 km de Markala, le député préfère passer ses nuits entre les hôtels Delta et l’Indépendance de Ségou.

Sur le plan politique, Yacouba Traoré est perçu à Markala, sous tous les angles, sauf celui d’un rassembleur. Il pense qu’avec son argent, il peut tout faire. Voilà pourquoi le gros bébé des députés de Ségou, en voulant s’imposer aux siens, a fini par créer un bicéphalisme au sein de la sous-section Rpm de Markala. Ce n’est pas Aliou Djadjé Maïga dit Radjan qui dira le contraire. Voilà un enseignant à la retraite, longtemps secrétaire général de la sous-section Rpm de la commune rurale de Markala, que Yacouba a voulu anéantir.

Si dans son propre mouvement politique, le député est mal apprécié, dans les partis du collectif de la majorité présidentielle à Markala, tout le monde le fuit. À Markala, les partis Adéma, Asma-CFP et l’UDD boudent les tentatives de rapprochement de Yacouba Traoré. Selon des militants de ces partis, ce n’est qu’un retour de manivelle. Et aujourd’hui, les grandes activités de Yacouba Traoré sont bien boudées par tout Markala.

Sinaly KEITA

Le Reporter

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *