Mali : Gouvernement d’Union Nationale ?

Gouvernement d’Union Nationale ?

Il y a des consultations tous azimuts pour former un probable gouvernement d’union nationale au Mali. Je conseille vivement à l’opposition malienne de ne pas participer à la partition de notre cher pays. IBK est actuellement contraint de les consulter parce que ses options sont très limitées « right now » pour accomplir ses missions de faire accepter sa révision constitutionnelle controversée, continuer son règne couteux et appliquer sa gouvernance hostile aux intérêts du Mali.

Nous devons nous limiter à deux options avec ce président de fait qui défend au mieux de ses capacités les intérêts français au Mali. Premier choix : nous avons maintenant la capacité de le guider sur le droit chemin de la restauration de notre souveraineté nationale sur l’ensemble de notre vaste territoire. Il sera dans l’obligation d’abandonner tout autre agenda non bénéfique au Maliba.

Nous devons impérativement mettre fin aux accords militaires ridicules avec la France qui a pour intérêt que le conflit avec les djihadistes perdure dans le temps. Cela lui donne la possibilité d’occuper tout le pays ; son armée était au nord seulement, maintenant elle s’est invitée au centre et elle a installé une autre base au centre sans notre approbation car elle se croit en terrain conquis à cause de la déstabilisation provoquée par les djihadistes et la mauvaise gouvernance d’IBK. http://bamada.net/lex-ministre-hamadoun-konate-probable-futur-premier-ministre-selon-un-sondage Malheureusement, cette gouvernance calamiteuse d’IBK facile le recrutement des djihadistes au sein de notre population qui manquent de tout.

Si nous n’y prenons pas garde, l’armée française finira par occuper tout le Mali de Kidal à Kayes en passant évidemment par Bamako. Le Mali a d’énormes ressources minières et énergétiques ; cette situation peut inciter tout pays prédateur à occuper un tel territoire afin de les contrôler et utiliser à sa guise.

Si vous doutez des intentons de la France, il faut vous éduquer sur sa politique africaine de ces quatre derniers siècles. Elle s’est enrichie en vendant des êtres humains (esclaves africains) pendant plus d’un siècle, elle a pillé nos richesses durant la colonisation (chemin de fer a été créé pour faciliter leur transport) et enfin elle contrôle nos économies depuis l’acquisition de nos indépendances tronquées. Le jeu trouble de la France est clair, elle ne vise que « l’accaparation » de nos ressources et elle est aidée par des complicités internes. Une conférence nationale souveraine peut concrétiser cette vision : Nous laissons IBK régner mais sans gouverner.

La deuxième option consiste à demander la démission pure et simple d’IBK pour qu’il aille se reposer à Paris aux frais du contribuable français. La France est très reconnaissante envers ses anciens collaborateurs pour les services rendus à l’État français. Nous savons tous quoi faire pour le reste.

En dehors de ces deux options, IBK, le vieux roublard de la politique malienne, doublera tout politicien se croyant plus malin que lui. Il a des ressources humaines malienne et française pour l’aider à mettre fin aux carrières politiques.

Retenez une chose : si vous tenez trop à avoir une chose, vous risquerez l’esclavage moderne en forçant son obtention par l’emploi des moyens indignes de votre rang. Il faut absolument soigner les maux de la république malienne en prenant soin du pays en premier.

 

Source: Maliactu.info

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *