Mali: Dioncounda renonce à l’OIF

Mali le 06 septembre 2014 Koaci.com-Afin de ne pas compromettre les autres candidatures maliennes à des postes majeures au sein d’instances continentales et internationales, Dioncounda Traoré, ex-président malien a d’un commun accord avec IBK décidé de se retirer de la course à l’OIF, apprend Koaci.com ce samedi.

dioncounda traore ex president candidat oif
Même si pour l’heure, la nouvelle n’a pas encore été rendue officielle, les entourages proches des deux hommes le confirment. L’ex-président malien Dioncounda Traoré Rechercher Dioncounda Traoré se retire de la course à l’OIF qui est l’organisation internationale de la francophonie. Sa campagne n’aura donc jamais lieu.

Au cours d’un entretien à Bamako, Dioncounda Traoré Rechercher Dioncounda Traoré et IBK ont convenu qu’il fallait abandonner la course au secrétariat général de l’organisation francophone, pour ne pas porter atteinte aux candidatures maliennes à la présidence de la Banque africaine de développement (BAD) et à la direction régionale Afrique de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Dioncounda Traoré s’était officiellement porté candidat à la succession du Sénégalais Abdou Diouf le 31 juillet dernier. Pour le moment, les chefs d’État francophones du continent ne se sont toujours entendus sur une candidature unique face à la Canadienne Michaëlle Jean. Face à l’ancienne gouverneure générale du Canada figurent donc plusieurs candidats africains : le Mauricien Jean Claude de L’Estrac, Henri Lopes, ancien Premier ministre congolais (Brazzaville) et actuel ambassadeur à Paris, et Pierre Buyoya, l’ancien président burundais aujourd’hui haut représentant de l’Union africaine pour le Mali et le Sahel.

L’élection du nouveau secrétaire général de l’OIF aura lieu les 29 et 30 novembre, lors du XVe sommet de l’organisation francophone à Dakar.

Koaci.com

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.