Mali: Des premiers résultats de l’audit sur l’avion présidentiel au 54 ème anniversaire d’indépendance du Mali

L’achat de l’avion présidentiel et le présumé contrat d’armement ont suscité des controverses au point que les autorités ont tenté à plusieurs reprises d’ « éteindre le feu » mais en vain.
Des millions d’euros ont semble-t-il été déboursés et les deux audits lancés sur cette affaire viennent de dévoiler les premiers résultats alors que le pays a célébré le lundi 22 septembre 2014 ses 54 ans d’indépendance.

falcon avion presidentiel koulouba ibk keita milliards

Pour le premier dossier, on savait qu’il y avait eu une indiscipline budgétaire. Officiellement, l’appareil a coûté 30 millions d’euros, mais toutes les règles de décaissement n’ont pas été respectées. L’Etat a donc été obligé de se serrer la ceinture, de réaliser les économies pour tenter de régulariser la situation.

La question refait surface alors que le Mali célèbre les 54 ans d’indépendance sous le signe de la réconciliation alors que les négociations se poursuivent en Algérie entre le gouvernement et les groupes armés du Nord.

Le président malien IBK est arrivé dans la matinée pour donner le coup d’envoi des cérémonies par l’hymne national suivi très rapidement de la sonnerie aux morts et dépôts de gerbe.
Des coups de main chaleureux à des pionniers de l’indépendance présents sur les lieux ont également marqués la cérémonie.

Autre presse

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.