Mali : des partisans de l’ex-président Touré réclament son retour

Des partisans de l’ex-président malien Amadou Toumani Touré, exilé au Sénégal depuis 2012, menacé de poursuites au Mali, ont organisé des rassemblements jeudi à Bamako et en province pour réclamer son retour, selon un journaliste de l’AFP et des témoins.

conference reunion parti pdes foule

Le rassemblement à Bamako a réuni dans une salle d’un centre de conférences plus d’un millier de personnes, pour la plupart en tee-shirts à l’effigie de M. Touré, surnommé “ATT” d’après ses initiales, a constaté le journaliste de l’AFP.

Des meetings similaires, avec une affluence moindre, se sont également tenus à Mopti (centre) et Gao (nord), selon des témoins joints dans ces villes.

L’ex-président “ATT doit être autorisé à revenir sans tracas” au Mali, “pour la paix et la réconciliation nationale”, a déclaré Oumar Touré, un des organisateurs.

Il “a non seulement son mot à dire, mais il est évident que sa contribution pour la paix sera précieuse”, a estimé Amadou Abdoulaye Diallo, président du Parti pour le développement économique et social (PDES), créé par ses partisans.

Général à la retraite élu président du Mali en 2002, réélu en 2007, “ATT” avait été renversé le 22 mars 2012 par des militaires qui l’accusaient d’incurie dans la lutte contre les groupes armés alors actifs dans le nord du pays.

M. Touré avait ensuite formellement démissionné le 8 avril 2012. Quatre jours plus tard, un président de transition avait été installé et 11 jours plus tard, il avait quitté Bamako avec sa famille pour Dakar, où il vit depuis (…) Lire la suite sur Jeune Afrique.com

 

Source: Jeune Afrique

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.