Mali/ Convoqué, l’ambassadeur espagnol dit que son pays n’a pas demandé une intervention de l’OTAN

L’ambassadeur d’Espagne au Mali a pris de court tout le monde avec un communiqué tout à fait surprenant. Il nie carrément les propos tenus par son ministre des affaires étrangères à Madrid et rapportés par l’Agence Reuters. Au final, il tente désamorcer une crise en gestation.

C’est un revirement spectaculaire, ou du moins une défense assez étonnante. Convoqué par les autorités maliennes pour protester contre les propos tenus à Madrid par le ministre des affaires étrangères de l’Espagne, l’ambassadeur dont la mission couvre le Mali et le Burkina Faso rassure. Selon lui, son pays n’a pas demandé à l’Otan d’intervenir de quelque manière que ce soit au Mali.

Dans son communiqué, l’ambassadeur est formel: « l’Espagne n’a pas demandé pendant le sommet de l’OTAN ni à aucun autre moment une intervention, mission ou action quelconque de l’Alliance au Mali ». S’il a prend à contre-pied les propos attribués à son ministre, l’ambassadeur n’explique pas comment lesdits propos ont été relayés par Reuters depuis le 30 juin 2022 à Madrid.

Aussi, pourquoi a-t-il fallu une réprobation véhémente des autorités maliennes pour que ce démenti soit apporté. La langue du ministre des affaires étrangères de l’Espagne a-t-elle fourché ? En tout cas, entre le ministre et son ambassadeur, il y en a qui ne dit pas la vérité. Mais, pour le Mali les choses sont donc claires. L’Espagne, assure l’ambassadeur, réaffirme ses liens profonds d’amitié et coopération avec le Mali. Tout va bien dans le meilleur des monde. Mais, les Maliens ne sont pas dupes…

 Source : Afrikmag

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.