Mali-Allemagne : La coopération parlementaire prend du galon

La Bundestag a décidé d’augmenter ses forces au sein de la MINUSMA et de prolonger son programme d’aide à l’équipement pour les années à venir

En prélude au renforcement  de leur soutien au Mali, à l’augmentation de leur force au sein de la MINUSMA et la prolongation du programme d’aide à l’équipement pour les prochaines années, une forte délégation du « Bundestag » parlement allemand a rencontré des députés  maliens le lundi 30 janvier dernier.

honorable karim keita depute president commission defense assemblee nationale delegation bundestag allemande

Les parlementaires allemands ont été reçus dans la salle Mahamane Alassane Haidara par une dizaine d’élus nationaux repentant trois commissions. La partie malienne était conduite par honorable Karim Keita président de la des Commission Défense  et son homologue de la Commission  Finance, Abdine Koumaré.

Les parlementaires allemands étaient venus s’imprégner auprès de leurs homologues maliens des besoins les plus urgents avant l’exécution des mesures de soutien prises par le Parlement allemand.

karim keita depute president commission defense assemblee nationale delegation bundestag allemagne

En effet, cette visite intervient au moment où le Bundestag a voté une décision dans le cadre du renforcement de son aide pour le Mali.

Au cours de cette rencontre, les deux parties ont eu des débats francs et sincères sur les sujets relatifs à l’amélioration des aspects de leur coopération. Une relation d’amitié et de soutien mutuelle aussi vielle que le Mali indépendant.

Les échanges des deux parties ont porté essentiellement sur la situation sécuritaire du Mali, et l’état de l’avancement de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger.

Après les présentations d’usage, c’est le président de la Commission défense qui a ouvert les débats. Il s’est tout d’abord réjoui de la présence de la délégation sur le sol malien. L’honorable Karim Keita aensuite salué les efforts consentis par la communauté internationale pour le retour de la paix au Mali, et particulièrement les efforts consentis par nos partenaires allemands pour « le génie malienne ». Le président de la commission défense a cependant déploré certaines réalités qui font que des difficultés subsistent encore pour endiguer le problème sécuritaire. Il s’agit, entre autres, de l’inadéquation des formations dont bénéficient les FAMAS de la part des forces européennes, (EUTM) et le mandat de la MINUSMA avec la guerre asymétrique menée par les terroristes. L’Honorable Karim Keita a ensuite évoqué les conséquences de l’absence de l’Etat dans certaines parties du territoire. « Aujourd’hui nous perdons du temps à ne pas être sur l’ensemble du territoire. Plus cette situation perdure, plus ça sera du temps gagné par les groupes terroristes de mieux s’implanter ». Il a également expliqué aux visiteurs allemands, l’état de la situation sécuritaire du pays. «  Nous faisons face à un défi sécuritaire extrêmement difficile, non seulement au nord du pays, mais également il y’a des menaces persistantes au centre comme au sud du Mali. Nous n’avons pas l’architecture adéquate pour lutter plus efficacement. Et malgré tous les  efforts faits pour répondre à la menace, force est de constater que nous n’avons pas assez de matériels adaptés à la menace terroriste ». Avant d’exprimer les besoins de notre armée. « Nous avons besoin de véhicules blindés. Mais surtout de moyens logistiques et de transmission pour renforcer le service de renseignements.Car la clé de la lutte contre le terrorisme c’est l’anticipation».

Son homologue de la finance, a abondé dans le même sens. L’Honorable Abdine Koumaré a expliqué que le président de la République IBK, a fait de sa priorité numéro 1 la question sécuritaire à travers plusieurs initiatives telle que l’adoption de la loi d’orientation militaire.

Pour sa part, la présidente de la délégation allemande, Madame Doris Barnett a expliqué le pourquoi de leur visite au Mali :« en Allemagne, on vient de prendre des décisions dans notre Assemblée Nationale, (la Bundestag) pour augmenter nos forces au sein de la MINUSMA. Et nous avons aussi décidé de prolonger le programme d’aide à l’équipement pour les années à venir. C’est pourquoi nous avons décidé de venir entendre les Maliens sur place pour connaître les besoins les plus urgents et notamment dans le domaine de la santé ».

La cérémonie a pris fin sur les échanges de cadeaux. Pour la partie malienne, l’honorable Karim Keita a remis à la présidente de la délégation allemande un beau tableau (une porte touarègue en miniature).

Mohamed Naman Keita

Source:22 Septembre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *