LUTTE CONTRE LA COVID-19: 396 000 doses de vaccins reçues ce jour à Bamako par les autorités de la Transition

Le président de la Transition, Bah N’Daw a, en présence du Premier ministre, Moctar Ouane, du ministre de la Santé et du Développement social, Dr Fanta Siby, du représentant de l’OMS au Mali, Jean Pierre Baptiste, du chef de la Minusma, Mahamat Saleh Annadif, et de la représentante résidente de l’Unicef, Sylvie Fouet, réceptionné, ce vendredi 5 mars 2021, les premières doses de vaccins anti-Covid-19.

Par vols AF/217 et 6747 en provenance de Mumbaï via Paris, ces 396 000 doses de vaccin anti-Covid-19 ont été reçues ce vendredi 5 mars 2021 par le président de la Transition Bah N’Daw. Ces vaccins arrivent via la Facilité COVAX, qui est un partenariat tissé entre le CEPI, GAVI, UNICEF et l’OMS en vue d’assurer une distribution équitable des vaccins anti-Covid-19 à l’échelle mondiale.
Cette livraison est la première partie d’une vague d’arrivées, qui se poursuivra dans les mois à venir. Dans le cadre de l’attribution au Mali du vaccin AstraZenecaAZD1222 produit par le Serum Institue of India (SII) sous la Facilité COVAX, l’UNICEF a confirmé les commandes relatives au Mali sur la période courant jusqu’à fin mai 2021 avec près de 1,4 millions de doses.
Selon le Premier ministre, Moctar Ouane, visiblement heureux de recevoir cet important lot de vaccin COVID-19 ce vendredi 5 mars 2021, le Mali devient le premier pays Sahelo-saharien à bénéficier de la Facilité COVAX. « Ceci est la concrétisation de l’engagement du Gouvernement de doter le pays de vaccin contre la maladie à coronavirus. Le Premier ministre n’a pas manqué d’apprécier le remarquable effort du ministre de la Santé et du Développement social, ainsi que l’engagement indéniable des partenaires internationaux du Mali. « Restons mobilisés, respectons les mesures barrières et suivons les conseils des experts de la santé publique. C’est en combinant nos efforts que nous y arriverons », a ajouté le Chef du Gouvernement.
Le ministre de la Santé et du Développement social, Dr Fanta Siby s’est félicitée de l’arrivée de cette première partie des vaccins anti-Covid-19 sur plus de 8 millions de doses attendues. « Nous l’avions promis, nous l’avons fait. En janvier dernier, le gouvernement a annoncé l’arrivée des vaccins anti-Covid-19 en fin mars, les premières doses de ces vaccins sont là aujourd’hui. C’est une étape importante dans la lutte contre cette pandémie. Nous allons nous préparer à lancer la campagne de vaccination », a-t-elle ajouté avant de rendre un vibrant hommage à l’ensemble du personnel socio-sanitaire du Mali, et particulièrement à celui déployé en première ligne de la lutte contre la Covid-19.
Le ministre Siby a également remercié les partenaires techniques et financiers qui ont contribué à l’acquisition de ces vaccins qui, selon elle, ne souffrent d’aucun problème de qualité. Pour elle, ce vaccin viendra soulager le personnel socio-sanitaire et aider à interrompre la chaine de contamination.
« La campagne de vaccination démarrera très bientôt par Bamako, l’épicentre de l’épidémie, avant de se poursuivre à l’intérieur du pays », a-t-elle promis. Le ministre de la Santé a aussi informé du démarrage des rencontres d’information et de sensibilisation dans le cadre du lancement de cette campagne.
Source: CCOM/MSDS
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.