L’opposition veut participer au processus de négociations

Selon un communiqué publié vendredi, l’Union pour la République et la Démocratie, le Parti pour la Renaissance nationale et le PRVMP/FASOKO invitent le président malien Ibrahim Boubacar Kéita à consulter la classe politique et toutes les forces vives “pour dégager une plateforme et une vision nationales avant de s’engager dans des pourparlers cruciaux pour le présent et l’avenir du Mali et de la sous-région”.

 

oposition mali soumaila cisse urd modibo sidibe fare anka wuli

 


Les autorités maliennes ont annoncé des prochains pourparlers avec les groupes armés du nord à la mi-juillet en Algérie, souhaitant qu’ils aboutissent à un accord global et définitif de paix au Mali. Dans leur communiqué, les trois partis se disent “préoccupés par la gestion solitaire de la crise du Nord par le président de la République et le gouvernement”.

 

 

Xinhua

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.