LIBÉRATION DE SOUMAILA CISSE : L’URD projette un grand rassemblement demain !

Le président des jeunes de l’Union pour la République et la Démocratie (Urd) a animé, avant-hier, lundi 29 juin 2020, un point de presse. Il a fait savoir que le parti et ses alliés mèneront un certain nombre d’actions pour obtenir la libération de l’honorable Soumaïla Cissé.

Sit-in, caravane et meeting sont des activités annoncées par le président des jeunes de l’URD, Abdrahamane Diarra. Pour, dit-il, obtenir la libération immédiate et sans condition du président Soumaïla Cissé. Pour ce faire, il invite le peuple malien à un rassemblement d’envergure pacifique ce jeudi 02 juin 2020, à l’esplanade de la Bourse du travail, à partir de 14 heures.

Selon Abdrahamane Diarra, ces activités seront organisées à Bamako et à Kati sur les axes et ronds-points stratégiques pour plus de visibilité pour que leurs messages soient entendus. Car, la détention de l’honorable Soumaïla Cissé par ses ravisseurs n’a que trop duré. Pour rappel, le chef de file de l’opposition a fait l’objet de rapt avec sa délégation depuis le 25 mars dernier. Depuis lors, on est resté sans nouvelle de lui, même si tous les membres de sa délégation ont été libérés les jours qui ont suivi leur enlèvement. Cela fait maintenant 97 jours que Soumaïla est toujours dans les mains de ses ravisseurs, a déploré Abdrahamane Diarra.

Cette mobilisation pour prendre les choses en mains, selon M. Diarra, s’explique par le fait qu’ils ne sont pas satisfaits des résultats obtenus par les autorités. M. Diarra semble être déçu du président de la République dans la gestion de cette affaire. A ses dires, « le mardi 16 juin 2020, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, lors de son allocution, tenue devant certaines forces vives de la Nation, au CICB, a affirmé que son jeune frère, l’honorable Soumaïla Cissé est en vie et sera libre bientôt. Il dit même connaitre ses ravisseurs ». Une nouvelle accueillie avec beaucoup d’espoir, affirme M. Diarra. Mais force est de constater qu’après 15 jours, le jeune frère du président de la République reste toujours introuvable.

Cependant, il y a lieu d’interroger le président IBK, le ‘’bientôt’’, c’est quand ? « Nous voulons faire confiance à la déclaration du président de la République pour la libération de Soumaïla, mais nous nous posons beaucoup de questions sur le sens du « bientôt » du PR.

Se prononçant sur une éventuelle libération de l’honorable qui aurait été remis à la Minusma, Abdrahamane Diarra dément cette information. Il regrette qu’à chaque fois que le parti annonce des activités dans le sens de la libération de Cissé, des informations de ce genre circulent sur les réseaux sociaux.

Pour conclure, M. Diarra rappelle la disponibilité des responsables du parti toute cette semaine pour répondre aux questions des journalistes pour parler de la libération de Soumaïla Cissé.

Oumar SANOGO

 

Source: ledemocratre Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *