L’honorable Mamadou Diarrassouba lors de la 1ère conférence régionale de l’UJ-RPM de Koulikoro : « Nous abordons les élections communales et régionales dans une confiance totale »

En marge de la 1ère conférence régionale de l’Union des Jeunes du Rassemblement pour le Mali (UJ-RPM) de Koulikoro, tenue dans le cercle de Dioïla, le 20 janvier dernier, l’honorable Mamadou Diarrassouba s’est entretenu avec les journalistes qui ont fait le déplacement. Au cours de cette rencontre, l’élu de Dioïla a évoqué les raisons de la tenue de cette conférence dans sa circonscription, l’état d’implantation du parti dans le territoire national avant de lancer deux messages à l’endroit des jeunes du RPM.

 Boulkassoun haidara convention partis majorite presidentielle cmp rpm conference reunin

A l’entame de l’entretien, le premier questeur de l’Assemblée nationale a indiqué qu’à l’issue de la conférence nationale du RPM, l’année dernière, les responsables du parti ont décidé que les structures doivent désormais travailler à animer le parti pour le rapprocher davantage de la base. C’est dans cette optique, dira-t-il, que les responsables ont jeté leur dévolu sur la jeunesse RPM de Koulikoro pour abriter la première conférence. Cela s’explique par le fait que la 2ème région abrite le plus grand nombre de conseillers communaux et de députés RPM au Mali. A entendre l’honorable Diarrassouba, la section du cercle de Dioïla possède une certaine expérience par rapport aux autres sections avec dans ses rangs  89 conseillers communaux obtenus lors des élections municipales de 2009. Un score qu’aucune autre section n’a pu réaliser sur le territoire national.

A la question de savoir comment le RPM se porte dans la 2ème région, il affirmera que le parti au pouvoir se porte bien avec la récupération des militants des cercles de Dioïla, Kati, Koulikoro, Kolokani, Nara aux législatives passées par l’ancien directeur national de la police, Niamé Keïta.

Selon lui, le problème d’implantation du parti se situait dans le cercle de Banamba mais récemment le député de cette localité a démissionné de l’URD pour joindre les rangs du rassemblement pour le Mali.

S’agissant des élections communales et régionales de 2015, l’élu de Dioïla soulignera que le parti aborde ces prochaines échéances avec un esprit de confiance totale compte tenu du respect des recommandations adoptées par les membres du parti lors de la conférence nationale.

Et d’ajouter que  » la conférence a sollicité la mobilisation des militants et toutes les structures à travailler pour rapprocher le parti de la base afin d’obtenir l’adhésion massive de plusieurs militants.

Ce travail a déjà commencé à porter ses fruits à travers l’adhésion de plusieurs  personnalités notamment  l’honorable Daouda Coulibaly, député des Fare de Bélèko et de Seydou Fané de Fana. Aussi, à Sikasso avec l’adhésion du maire, Seydou Tangara, à Goudam avec le président du haut conseil des collectivités territoriales, Oumarou Ag Haïdara, tous venus pour renforcer le parti. Ces vagues d’adhésion m’amènent à dire que le RPM aborde les communales avec sérénité  ».

Pour finir, il a adressé deux messages à la jeunesse du parti afin de les l’encourager d’une part à l’unité et la cohésion, d’autre part il prône la responsabilité de la jeunesse du parti au pouvoir qui, selon lui, se considère comme une structure affiliée au parti.’‘Ces conférences régionales de l’Union des Jeunes du RPM vont se poursuivre dans toutes les régions du Mali pour responsabiliser davantage les jeunes dans les prises de décisions et encourager leurs candidatures lors des échéances électorales’‘ a conclu l’honorable Diarrassouba.

Siaka DIAMOUTENE

 Envoyé spécial

 

Source:  L’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.