Lettre ouverte à Monsieur Aliou Diallo Président d’honneur du parti ADP-Maliba

Relative a l’organisation du congrès prévu le 25 et 26 Mai 2019.

Monsieur le président d’honneur l’heure est grave, plus que grave.
La violation des textes du parti, qui semble de plus en plus néfaste pose véritablement le problème existentiel même de notre parti ADP-Maliba.

La situation interpelle instamment chaque militante et militant, de l’intérieur comme de l’extérieur.

Il est temps de plancher résolument sans complaisance aucune sur la mise en place des organes du parti, tout en commençant par les comités, sous-sections, sections, coordinations régionales et comité exécutif. Conformément au statut a son chapitre III, articles 31,32,33,34,35,36,37,38,39,40,41 et son règlement intérieur.

Monsieur le président d’honneur, l’histoire politique nationale aura en effet retenu que, en juillet 2018 lors de l’élection présidentielle une jeune formation politique ADP-Maliba est arrivée 3e avec 8,03 %.

Aujourd’hui en tant que militant et membre du comité exécutif caduque, j’apprends a travers les réseaux sociaux l’organisation du 2e congrès ordinaire de notre parti.

Vous n’êtes pas sans savoir qu’aucune conférence de section n’a été organisée conformément aux textes du parti pour le choix des délégués.

Vous comprenez que les textes du parti sont violés sur la forme et le fond.

N’est il pas temps de respecter nos textes, si nous aspirons un jour dirigé ce pays?

L’honnêteté m’oblige d’admettre que vous avez tout donner pour que ce parti puisse être une force politique.

Je vous remercie.

Bamako le 20 mai 2019

Mohamed Tanapo.
Militant en commune V
Membre de la section ADP-Maliba CV.
Membre du comité exécutif ADP-Maliba caduque.

 

Source: Koulouba.com

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *