LES PUTSCHISTES S’EXPRIMENT APRES LEUR FORFAIT : ‘’L’HEURE EST AU-DELA DES CLIVAGES POLITIQUES ET IDEOLOGIQUES SEMANT LES GRAINES DE L’AFFRONTEMENT…’’

Dans la nuit du mardi 18 au mercredi 19 Août 2020, juste après la démission du Président Ibrahim Boubacar Keïta, les membres du Comité National pour le Salut Public (CNPS) ont fait une déclaration qui a été lue par leur porte-parole, Colonel-Major Ismaël Wagué. A cette occasion, le Colonel-Major Ismaël Wagué était entouré par le Colonel Malick Diaw de la région militaire de Kati, le Colonel Sadio Camara, ancien Directeur Général du Prytanée Militaire et plusieurs autres Officiers de l’Armée Malienne.

Selon les putschistes, les contestations nées des dernières élections prouvent à suffisance que « le pays va mal ». Ils pensent que la vraie démocratie ne rime plus avec la complaisance, ni faiblesse de l’autorité de l’Etat qui doit garantir la liberté et la sécurité du citoyen. Ils ont noté que la décentralisation prônée comme moyen de rapprocher le pouvoir des populations a complètement manqué d’accompagnement, de moyens par l’Etat :

 « Des villages entiers sont brûlés, de paisibles citoyens massacrés et nous déplorons tous les jours la perte de nos compagnons d’arme », ont-ils mentionné.

Selon les membres du CNPS, le terrorisme et l’extrémisme détruisent la cohésion sociale et ne sont pourtant pas une fatalité. Ils pensent que les atteintes aux droits fondamentaux, les répressions des 10, 11 et 12 juillet exigent une réponse de l’Etat. La grande crise institutionnelle, la lutte contre la corruption, la bonne gouvernance sont aujourd’hui au cœur des attentes fortes. Aux dires des putschistes, afin d’éviter au pays de sombrer, après la démission du Président IBK et de son Gouvernement, ils ont décidé de

« prendre leurs responsabilités devant le peuple et devant l’histoire, d’assurer la continuité de l’Etat et des services publics. Cette lourde responsabilité ne s’accomplira pleinement qu’avec l’ensemble des forces vives de la Nation ».

Ils ont précisé qu’à compter d’hier mercredi 19 Août 2020,

« Toutes les frontières aériennes et terrestres sont fermées jusqu’à nouvel ordre. Un couvre-feu est instauré de 21h 00 à 5h00 du matin jusqu’à nouvel ordre

  L’heure est au-delà des clivages politiques et idéologiques semant les graines de l’affrontement et de l’intolérance et conduisant à la haine… Nous demandons aux organisations sous -régionales et internationales de nous accompagner pour le bien-être du Mali. La MINUSMA, la Force Barkhane, le G5-Sahel, la Force Takuba demeurent nos partenaires pour la stabilité et la restauration de la sécurité », a laissé entendre le porte-parole du CNPS. Il a exhorté leurs frères d’arme à « assurer la continuité des missions régaliennes tant organiques que coopérationnelles ».

Selon le Colonel-Major Ismaël Wagué, « tous les accords passés avec les partenaires nationaux, régionaux et internationaux seront respectés. »

Il a profité de cette occasion pour inviter les membres de la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) et de la Plateforme à les rejoindre pour la mise en œuvre efficiente de l’Accord issu du processus d’Alger.

 « Rien ne doit entraver l’unité de la nation malienne. Nous sommes attachés au processus d’Alger. La paix au Mali est notre priorité et elle se fera avec vous. Faisons bloc pour faire échec aux forces du mal qui nous écument et veulent prendre en otage notre cher pays. Nous allons prendre en compte les conclusions du Dialogue National Inclusif (DNI) pour l’amélioration du cadre de bonne gouvernance », disent les putschistes.

« Nous ne tenons pas au pouvoir, mais nous tenons à la stabilité du pays qui nous permettra d’organiser dans des délais raisonnables consentis des élections générales pour permettre au Mali de se doter d’institutions fortes capables de gérer au mieux notre quotidien et restaurer la confiance entre les gouvernants et les gouvernés.  Nous invitons tous les regroupements syndicaux et sociaux politiques à la retenue sans violence, sans rancune et sans vengeance aucune », ajoutent-ils.

Tougouna A. TRAORE

NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *