Les Partis Politiques Maliens sont tous égaux : « Zéro à la base »

Depuis l’avènement du multipartisme au Mali, un système de « copies collées » venant de l’extérieur, les multiples partis politiques n’ont jamais mobilisé les Citoyens Maliens. Dans le Mali, Berceau incontestable de l’humanité, ces systèmes politiques étrangers n’ont jamais eu de prise véritable sur la population qui a été formée dans le même « moule originel communautaire » d’apprentissage social depuis des millénaires. L’humain moderne que nous sommes (Noirs, Blancs et Jaunes) à qui on apprend sa Langue parlée en sons précis émis significatifs et son comportement en principes de vie communautaire harmonieuse, est un « Handicapé Incomplet Naturel ».

liste candidat election presidentielle malienne 2013 scrutin photo effigie legislative

L’humain moderne est complètement en dehors des Principes Naturels immuables et intangibles Divins.

L’humain moderne a un handicap provoqué d’énergie de vie d’ensemencement qui le pénalise dans son fonctionnement physiologique naturel normal. Il n’est pas pédestre dès sa naissance, n’a pas sa langue parlée innée comme chez toutes les autres créatures naturelles et doit cultiver sa nourriture au lieu d’aller la cueillir dans la brousse terrestre.

 

 

La population du Grand Mali Berceau de l’humanité est restée dans le seul Projet humain de société communautaire avec comme socle, des principes de vie communautaire harmonieuse inviolables sous peine d’exclusion. Ce sont des principes de vie communautaire harmonieuse qui fondent une vie radieuse d’humain.

 

 

Contrairement aux Pays développés, les Maliens ont toujours voté pour les Individus, mais jamais pour leurs Partis politiques.

Si ce n’est l’élection Présidentielle de 2013, les votants Maliens de notre Multipartisme ont atteint à peine 30% des électeurs. Un pourcentage qui fait que l’élu n’a pas la légitimité du Grand Peuple Malien.

 

 

Le fort pourcentage de participation des électeurs Maliens à l’élection Présidentielle provient uniquement du passé d’IBK de dénonciation de l’Accord d’Alger qui a touché à l’intégrité territoriale du Mali défendue avec force par tous les Maliens. Les Maliens dans leur ensemble n’ont jamais voté pour le parti socialiste RPM d’IBK.

 

 

Un Parti politique digne de ce nom, c’est essentiellement un projet cohérent de société qui incite la population à y adhérer.

Mais quand les Dirigeants de nos fameux « Partis politiques » trahissent leurs projets de société pour arriver coûte que coûte à l’Assemblée Nationale du Mali, vous comprendrez que leurs adhérents ont été tristement trompés. Par ce jeu d’intérêt individuel anormal, les Partis politiques ont montré qu’ils sont des « Multi-clans d’Intellectuels Maliens » créés pour défendre uniquement les intérêts égoïstes de leurs Dirigeants en oubliant les pauvres Citoyens Maliens.

 

 

On a comme l’impression que les Cadres Dirigeants Maliens utilisent leurs intelligences au service uniquement de leurs poches (quel malheur pour les Citoyens Maliens qui comptent sur eux).

 

 

Un Parti politique socialiste ADEMA qui soutient un représentant d’un Parti politique Liberal URD contre un représentant d’un autre Parti politique socialiste RPM, c’est l’extraordinaire « Combine politique » des fameux Dirigeants politiques Maliens.

 

 

Une telle « comédie politique typiquement Malienne » fera pleurer dans leurs tombes, les Créateurs étrangers de ces systèmes politiques.

Vous comprendrez aisément que les Partis politiques Maliens ne méritent que la note « zéro pointé ».

Les Créateurs Maliens des innombrables Partis politiques n’ont pas compris qu’il y a un seuil de démobilisation des Maliens à ne pas dépasser pour avoir un maximum de votant par scrutin au Mali.

 

 

Sauf exception, au-delà de trois choix à faire, les Maliens du Berceau de l’humanité ne sont plus intéressés par le vote.

Nos fameux Intellectuels Maliens Créateurs de Partis politiques au Mali (plus d’une centaine) sont la cause du désintérêt des Citoyens Maliens de la chose politique et de l’effritement de l’Etat Malien.

 

Ma proposition

 

Les Partis politiques en raison de leur nombre n’étant pas capables de mobiliser le maximum de Maliens, c’est pourquoi  ma proposition de Foyers des Jeunes et de Conseils des Sages (60 à 70 ans) ici et maintenant est plus que d’actualité pour préserver notre MALIBA. Ces deux structures apolitiques vont, par leurs actions de supervision des réalisations d’Etat et de dénonciation des malversations, mettre au pas tous les Cadres et Dirigeants Maliens déloyaux. Elles vont assurer le « contrôle citoyen » réclamé avec force par les Bailleurs Internationaux.

Cette proposition de mobilisation communautaire des Maliens, suite à la pitoyable faillite de nos multiples Partis politiques de « blague » a eu un écho favorable en Commune IV du District de Bamako. La Commune IV a mobilisé grâce à son Chef de quartier, toute sa Jeunesse pour exécuter de grands travaux d’assainissement dans sa zone (grand Bravo). Elle devient donc la Commune la plus Communautaire du District de Bamako.

 

 

Au lieu que le Mali, Berceau de l’humanité serve de base d’éclairage pour tous les humains de notre terre, nos fameux Intellectuels éclairés Maliens, par « paresse intellectuelle » l’ont relégué au stade de « primitivisme archaïque, sauvage et anachronique d’incroyants » (quel malheur de méconnaissance).

 

 

Même nos Danses Traditionnelles des terroirs (Baara, Diagwa) qui favorisaient l’entente et l’union au sein de la communauté sont en voie de disparition. Ces Danses de symbolisme à comprendre sont classées archaïques et dépassées par nos « Civilisés Maliens ».

 

 

Sous le Label de Civilisation des Négroïdes Noirs Maliens, nos Cadres Intellectuels Maliens sont prêts à imposer aux Citoyens Maliens, les tares, les exceptions et les sectes des sociétés dites évoluées en totale contradiction avec les Principes de fondement de notre Genre particulier humain moderne (quelle faiblesse intellectuelle !)

 

 

Ces Sociétés  déshumanisées où règnent la violence absurde et le Super Dieu Argent ont définitivement mis « au placard », l’unicité Linguistique et Culturel de notre genre. Partout, c’est la diversité raciale, ethnique, politique, religieuse, linguistique, culturelle, comme si on n’avait pas affaire à un Genre humain avec ses quatre groupes sanguins. Ces Sociétés avec leur diversité de folie ont détruit l’Unicité Communautaire de notre genre humain moderne.

 

 

Les signes d’écriture sont certes une invention extraordinaire de l’individu humain, me permettant de communiquer à distance avec les lecteurs. Mais, quand à la longue, les signes d’écriture remplacent les sons significatifs naturels humains qui ont permis leur invention, les Maliens du Berceau de l’humanité qui ont un sens significatif pour chaque son humain émis non déformé ont le devoir de le dénoncer.

 

 

Une telle évolution qui fait du son humain uniquement un signe (alors que le son humain est avant le signe d’écriture) est une évolution d’abêtissement de notre genre pour les Maliens du Berceau de l’humanité.

 

 

Sans les sens significatifs des sons humains émis, il n’y a ni représentation par des signes d’écriture ni utilisation pour former nos fameux concepts humains de simples « combinards des sons humains naturels ».

 

 

La Langue humaine n’est pas un ensemble de signes dont la combinaison permet la communication, mais, véritablement, un ensemble cohérent de sons précis émis significatifs provenant d’une Langue Mère Naturelle legs que l’humain moderne que nous sommes acquiert par stimulation des neurones de son Bébé. Seule la Langue Mère legs est structurée en sons émis significatifs et nos « langues de  combinards » à la piètre échelle individuelle sont structurées en combinaisons de « sons Brouillard ».

 

Vers une prise de conscience

 

On n’a pas besoin de monter au ciel pour savoir qu’il n’y a pas comparaison entre des sons significatifs humains et des « sons Brouillard » de simples « combinards ».

Messieurs les Politiciens Maliens, plus d’une centaine de projets de société pour les Maliens, c’est la Nation et la communauté Malienne qui vont en Lambeaux (quel triste sort pour notre MALIBA). Ayez une conscience civique pour notre MALIBA qui a fait de vous ce que vous êtes. Faites un effort sur vos égos de créateurs de partis politiques pour sauver notre MALIBA de la division.

 

 

A la base originelle humaine, il y a une Communauté Humaine avec ses quatre principaux groupes sanguins, une Langue Mère legs et une Croyance commune en Symbolismes Fondamentaux Humains à comprendre. Tout autre système politique humain, basé sur la dictature, l’injustice et l’inégalité, creuse sa propre tombe (vérité absolue).

 

 

La véritable Communauté Humaine est celle où les gens se voient, se fréquentent, s’amusent ensemble avec leur musique de terroir et se respectent sur la base du droit d’Ainesse et du « Sanankouya » ou cousinage à plaisanterie.

 

 

En tant que Citoyens du Berceau de l’humanité, ne nous renions pas en « singeant » d’autres peuples qui sont issus de nous.

La Vérité Rationnelle Humaine n’a besoin que d’être dite simplement et clairement, mais non défendue à cor et à cri.

A bon entendeur salut.

 

Par Bâkoro, le vrai Citoyen de la Base Originelle Humaine

 

 

SOURCE: Le Matinal
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *