Les leaders de l’opposition à Gao ce lundi pour apporter leur solidarité aux populations

Pour exprimer sa solidarité avec les populations de Gao, présenter ses condoléances aux familles éplorées et apporter sa contribution au retour au calme et à la réconciliation, une délégation des partis de l’opposition se rendra à Gao, ce lundi 2 février 2015.

tieble drame soumaila cisse modibo sidibe opposition parti mali

Composée des présidents de Fare, Modibo Sidibé ; Parena, Tiébilé Dramé ; PDES, Ahmadou Abdoulaye Diallo ; PIDS, Daba Diawara ; PRVM-Fasoko, Mamadou O. Sidibé ; PS-Yeelenkura, Amadou Koita ; PSP, Oumarou Hamadoun Dicko et l’URD, Soumaïla Cissé, cette délégation rendra visite aux familles des victimes et s’entretiendra avec les notabilités et les forces vives de Gao. Par ce voyage, les leaders de l’opposition entendent marquer leur solidarité avec les populations de Gao mais aussi toutes les autres qui sont agressées comme à Nampala, Ténenkou, Djoura, Tombouctou et les gens victimes des braquages quotidiens.

« Nous avons eu ce souci bien avant les incidents de Gao puisque j’avais personnellement demandé à la Minusma un hélicoptère pour qu’on puisse se rendre à Ségou afin d’aller voir les blessés, mais en son temps il y a eu des problèmes. Nous allons à Gao pour y tenir un discours d’apaisement, de compassion, de compréhension et de solidarité. L’insécurité est grandissante et le Nord a besoin de sentir ceux qui sont au Sud. Il ne faut pas que le sentiment d’abandon s’installe et nous l’avons dit hier au Premier ministre. La Minusma, de ce point de vue a fauté. Je crois qu’elle-même le reconnait, elle retire le document litigieux et je pense qu’elle doit revenir à sa mission première qui est la défense des civils. C’est ce message que nous allons porter », a expliqué Soumaïla Cissé, le samedi lors de sa présentation de vœux à la presse.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.