Les Fare Anka Wuli à Paris : la diaspora malienne se retrouve dans les propos de Modibo Sidibé

Au terme d’une semaine de mission hautement politique en terre française, la délégation du président du parti Fare Anka Wuli est de retour au Mali depuis dimanche 19 juin 2016. Cette activité politique du parti Fare cadre parfaitement avec les textes du parti et ceux des résolutions et recommandations de la première conférence du parti de 2014.

En effet, il s’agissait ainsi pour les responsables du parti d’échanger avec les militants sur la vie du parti, sur l’actualité sociale et politique du pays, et réaffirmer son appartenance à l’opposition constructive, républicaine et démocratique.

 modibo sidibe president fare visite europe france diaspora

Faut-le rappeler, le contexte tendu dans lequel s’annonçait cette visite, car au même moment et même lieu à Paris, était là la majorité politique (avec 5 ministres et autres cadres de l’administration, et animateurs artistes), pour affaiblir la visite du président des Fare, à travers une conférence de presse sur la bonne gouvernance. À juger de loin, cette majorité n’a pas recueilli les fruits tant attendus.

Ainsi, après avoir été accueilli en grande pompe par le secrétaire général et les membres du bureau de la section des Fare en France, la visite du président, Modibo Sidibé, s’est étalée sur plusieurs étapes : Une première visite qui conduira la délégation au Conseil départemental des Yvelines pour présenter ses condoléances suite à l’assassinat des policiers de Magnanville (Département des Yvelines). Ce fut aussi l’occasion d’échanger sur les questions de coopération décentralisée. Un autre temps fort a été la rencontre avec les élus maliens du conseil départemental. Cette visite a en outre favorisé des rencontres avec les Maliens de la diaspora parisienne.

Le président Modibo Sidibé, sa délégation et les membres de la section Fare de la France ont également rendu une visite de courtoisie à leurs compatriotes dans certains foyers : Pantin, Diderot, Edouard Branly Plaisir et Grillon. Dans chacun de ses foyers visités, ses compatriotes lui ont témoigné leur soutien et leur reconnaissance, en raison de son intégrité et de sa probité, au cours de l’exercice de ses fonctions antérieures.

À Diderot, la coupe du tournoi de football inter-foyer, qui porte son nom, lui a été présentée par les vainqueurs. Des rencontres avec les acteurs des médias étrangers dont TV5, et aussi une très belle interview avec Elihadji de Bla, rebelle pacifique dans RPMedias, a été réalisée.

La boucle de cette visite à Paris aura eu lieu dans une salle archicomble, où le président et sa délégation ont tenu une séance de travail digne de ce nom. Au regard de cette visite, on remarquera que l’immense espoir placé en nos actuelles autorités a tourné à une véritable déception à tous les niveaux.

En tous les cas, Modibo Sidibé et sa délégation ont eu droit à tous les honneurs de la part de la diaspora malienne à Paris. Selon plusieurs participants, ils trouvent en Modibo Sidibé un rassembleur, un visionnaire, un connaisseur de l’appareil d’Etat et ses institutions, un homme courageux dans une opposition respectueuse et constructive.

Dans la famille Fare, on remercie l’ensemble des Maliens de la diaspora qui ont accordé un intérêt particulier à cette visite, notamment le bureau des Fare en France.

Source : Fare

Source : Le Reporter

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *