LES CHEFS D’ETAT DE LA CEDEAO EN VISIOCONFÉRENCE DEMAIN MERCREDI VERS LE DURCISSEMENT OU L’ALLEGEMENT DES SANCTIONS CONTRE LE MALI

Les Chefs d’Etat de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) suivent de très près l’évolution de la situation socio-politique dans notre pays.

 

Suite au coup de force du Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP) contre le régime démocratiquement élu du Président Ibrahim Boubacar Keïta, le mardi 18 Août 2020, sans « attendre de midi à quatorze heures », les Chefs d’Etat de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont tenu le jeudi 20 Août 2020, par visio-conférence, un Sommet extraordinaire sur la situation au Mali. A cette occasion, des sanctions ont été prises contre le Mali. Par ailleurs, depuis le samedi 22 Août 2020, le médiateur de la CEDEAO dans la crise malienne, l’ancien Président du Nigéria, M. Goodluck Jonathan est à la tête d’une délégation dans notre pays en vue d’obtenir des concessions de la part des membres du Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP). Faut-il le rappeler, depuis le déclenchement de la crise socio-politique qui opposait le Président IBK aux leaders du Mouvement du 5 Juin- Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP), le médiateur Goodluck Jonathan ne cesse de faire des va-et-vient dans notre pays.

Des sources révèlent que demain mercredi 26 Août 2020, les Chefs d’Etat de la CEDEAO se réuniront par visio-conférence pour décider de la suite à réserver pour notre pays qui est entre les mains des putschistes du Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP). Il nous revient que cette visio-conférence se tiendra autour de deux points importants : alléger les sanctions que la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a imposées au Mali juste après le coup d’Etat ou bien les durcir s’ils estiment que la junte ne donne pas assez de gages de bonne volonté. Ce qui (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MARDI 25 AOÛT 2020

Tougouna A. TRAORE

NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *