Les 100 jours du Premier ministre Boubou Cissé : Vers une reprise des activités en 5e Région

Comme partout au Mali, l’économie de la Région de Mopti est fortement dépendante du secteur primaire : l’agriculture, l’élevage, la pêche et l’exploitation forestière qui occupent plus de 68% de la population active.

Ce secteur est tributaire de facteurs exogènes, principalement d’ordre climatique tels que les sécheresses récurrentes, les inondations et de la précarité des capacités techniques et économiques des producteurs. Ce tableau a été exacerbé par de graves conflits intercommunautaires meurtriers auxquels la Région est en proie, depuis 2018, avec, notamment les tueries de Kouloko, d’Ogossagou et de Sobane. Le pays Dogon, devenu l’épicentre des tensions qui ont fait de nombreuses pertes en vies humaines, des champs et greniers brulés, des milliers de bétail emportés, des habitations détruites et plus de 50.643 personnes déplacées interne dans la Région soit un total de 9051 ménages.

Pour prévenir le désastre humanitaire dans la Région de Mopti, le gouvernement de mission dirigé par le Dr Boubou Cissé a multiplié les initiatives et actions pour un retour rapide de la paix. Parmi ces actions, on note l’installation simultanée de sites d’accueil des déplacés à Koro, Bankass et à Mopti, la prise en charge des blessés, l’organisation des dialogues intercommunautaires dans tous les cercles et l’ouverture de postes de sécurité, dans le cadre de la mise en œuvre du Programme de sécurisation intégré des régions centre (PSIRC).

On note aussi le démarrage effectif du Désarmement, démobilisation, réinsertion (DDR) avec le recensement de 600 combattants qui seront installés sur le site du camp de jeunesse de Soufouroulaye.

Dans la même lancée, plus de 200 jeunes, dont 67 filles, ont reçu une formation dans sept corps de métiers du 20 mai au 17 juillet 2019. Il s’agit de la coupe et couture, l’embouche, l’agroalimentaire, la menuiserie métallique, l’entretien et le montage d’antennes TV, la réparation et l’entretien de motos pompes et la mécanique pour engins à deux roues.

Ce programme, qui rentre  dans le cadre de la mise en œuvre du Projet réinsertion socioéconomique des jeunes des Régions du Nord, a été financé par le Royaume de Norvège.

La première visite de terrain du Premier ministre, du 03 au 08 juillet, accompagné d’une forte délégation ministérielle a été suivie d’une accalmie dans les zones de conflits. Dans le souci de réduire la vulnérabilité à l’insécurité alimentaire le chef du gouvernement a remis 8000 tonnes de céréales dont 6000 tonnes aux populations des 108 communes de Mopti et 2000 tonnes aux cercles de Macina et Niono, dans la Région de Ségou.

Au cours de son séjour, le chef du gouvernement a rencontré les autorités coutumières, les leaders religieux, les chefs de guerres : chasseurs Dogon et des groupes armés peulh, animé des conférences de paix et réconciliation et engager les ressortissants à s’investir dans la recherche de solution.

Ces actions ont abouti à des signatures de protocoles d’accord et de cessation des hostilités. Parmi les mesures d’atténuation des souffrances des populations, on note la distribution gratuite des milliers de tonnes d’aliments bétail aux éleveurs de la Région de Mopti, la reconduite de la subvention des intrants agricoles avec son extension aux groupes motopompes, les décortiqueuses, les batteuses polyvalentes, les motoculteurs, les semoirs multi-culteurs à traction animal et les botteleuses. 

Dans le cadre de la sécurisation des personnes et de leurs biens, plus de 3000 hommes es Forces armées maliennes (FAMAs) ont été déployé dans la région de Mopti. Ce renfort des forces de sécurité a permis la multiplication des patrouilles terrestres et aériennes qui ont rassuré les populations, ces derniers temps. Ceci a permis la reprise des activités économiques dans la Région, notamment la réouverture de certains marchés de Kouloko, dans le cercle de Bankass, Diouras à Ténenkou et celui de Bémérétama à Youwarou. Les forains de Mougnan et de Kouakourou, dans le cercle de Djénné, ont repris le chemin des marchés.

Des équipements logistiques (vedettes) pour la sécurisation sur le fleuve ont été mis à disposition de la direction régionale de la protection civile et des FAMAs.

Cette baisse de tension a permis l’organisation des épreuves du Diplôme d’études fondamentales (DEF) dans tous les grands centres des académies d’enseignement de Douentza et Mopti et suscité le retour volontaire de nombres de personnes déplacées. Ainsi, sur demande du maire de Yoro, la Primature a accompagné le retour de 228 personnes déplacées, de Koro dans leur village Yoro, lundi 29 juillet 2019. La direction régionale du développement sociale et de l’économie solidaire de Mopti a aussi organisé le retour de 15 personnes du site de Mopti pour le village de Djouin, dans la Commune rurale de Kewa, Cercle de Djenné, le mardi 30 juillet.

Avec la nomination de l’ancien président, le Pr Dioncounda Traoré, représentant spécial du président de la République pour le Centre du pays, la deuxième tournée du Premier ministre Boubou Cissé, qui a débuté le 1er août dernier, pour 5 jours et qui a concerné les Cercles de Djenné, Tenenkou et Youwarou, présagent d’autres actions de renforcement des acquis et de lconsolidation de la paix et du vivre ensemble dans la Région de Mopti. 

DC/MD

Source: AMAP

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *