Législatives prochaines à Ségou : La mobilisation se poursuit autour de Maître Bamody Fofana

Le quartier Bamananking, l’un des plus vieux quartiers de la ville de Ségou, a abrité le samedi 20 juillet 2019 la cérémonie de mise en place d’un club de soutien à la candidature de Maître Bamody Fofana, l’enfant de Mogola, sur lequel toutes les populations conscientes des sept communes rurales composant la rive gauche fondent désormais leur espoir pour les législatives à venir.

 

Les raisons de ce choix envers le jeune avocat sont double : d’abord, la détermination de l’homme à œuvrer pour le développement de ses localités sérieusement handicapées par l’absence de routes, d’infrastructures scolaires et sanitaires, d’eau potable, de réseaux de communication, et ensuite, le comportement très peu catholique de l’actuel député de la contrée, en la personne d’Abdoulaye Fofana, qui n’a rien fait de bon pendant sa mandature.

Grand rassembleur, dès son entrée en politique, il y a de cela seulement une année, Maître Bamody Fofana, en raison de sa popularité, a vite réussi à mettre en place des clubs de soutien dans les villages des sept communes de la rive gauche de Ségou et à Bamako, tous résolus à battre campagne et à soutenir pendant les législatives prochaines son parti (ASMA-CPF), dont il est le secrétaire chargé des affaires juridiques et du contentieux, tant au niveau de la section de Ségou que du bureau national.

Après la rive gauche, la mobilisation autour de ce digne fils se poursuit et dépasse les frontières. En effet, les ressortissants de la rive gauche de Ségou vivant dans cette ville ne sont pas restés en marge. En rapport avec les amis et sympathisants, ils ont décidé de mettre en place un club pour soutenir la candidature de Maître Bamody Fofana.

Pour la circonstance, le candidat, accompagné d’une forte délégation de ressortissants de la rive gauche de Ségou résidant à Bamako, tous membres de son club de soutien, s’est rendu le samedi 20 juillet à Ségou, au quartier Bamananking, et précisément, au domicile du vieux Dramane Diarra, un ancien international en boxe, dont la cour a refusé du monde venu de presque tous les quartiers. La délégation comprenait outre le candidat lui-même, Souleymane Fané de Ouolokoro, Mamadou Sangaré de Mamouroula, Yacouba Coulibaly de Mogola, Mami Niaré de Mogola, Sékou Diawara de Pelengana.

À l’issue des échanges, un bureau de 28 membres, présidé par Monsieur Kassim Tounkara, Directeur d’école, ancien maire de Souba, résidant actuellement à Sebougou, a été mis en place avec comme seul objectif de conduire Maître Fofana partout avec ses colistiers jusqu’à l’hémicycle. La particularité de ce club est qu’il est composé des militants de plusieurs quartiers : Bamananking, Sebougou, Missira, Darsalam, Pelengana, Médine, Somonosso, Bagadadji, Hamdallaye.

Le président du club a d’abord remercié, dans son discours, les uns et les autres pour lui avoir fait confiance tout en garantissant que le bureau œuvrera nuit et jour pour l’atteinte des objectifs. «Notre choix envers Maître Bamody Fofana s’explique par le fait que, notable du cercle de Ségou, il a toujours été de tous les combats de développement de sa zone. Avec lui, j’ose espérer que Ségou sortira de l’ornière», a-t-il conclu.

Quant au parrain de l’évènement, au nom de son parti, il s’est beaucoup réjoui de la présence de ces hommes et femmes venus de tous les quartiers pour marquer leur estime et leur soutien à sa modeste personne. «Ce que je vois ce soir est signe d’espoir et de succès. Ségou est un et les deux rives (gauche et droite) constituent un seul poumon et  un même cœur. Le combat que je mène, comprenez bien, est celui de vous tous, car visant à redonner à Ségou toutes ses valeurs d’alors : dignité, honneur, grandeur, et franchise», a déclaré Maître Bamody Fofana, avant d’ajouter que la mise en place des clubs se poursuivra dans les autres quartiers.

Correspondance particulière

Le Débat

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *