Législatives de 2013 : Le REPSFECO/Mali se mobilise pour des élections apaisées

Dans le cadre de l’organisation des élections législatives apaisées sur l’ensemble du territoire national, le Réseau pour la Paix et la Sécurité des Femmes de l’Espace CEDEAO, section Mali (REPSFECO/MALI) avec l’appui de la CEDEAO, a lancé sa campagne de sensibilisation qui touchera tout le pays. L’annonce a été faite par la présidente du réseau, Me Saran Kéita le dimanche 17 novembre 2013  au cours d’une conférence de presse au Centre Aoua Kéita.

 Réseau Paix Sécurité Femmes Espace CEDEAO repsfeco mali élection législative mali

Cette campagne de sensibilisation qui se déroulera à l’intérieur des régions et du district de Bamako vise à assoir une paix et une sécurité durable, gage de tout développement ; amener les candidats et les populations à accepter les résultats issus des urnes et d’avoir l’adhésion des populations au processus de médiation. Au programme, la campagne prévoit l’organisation de plusieurs activités, notamment la production de bande annonce TV ; la production et la traduction des messages en Bambara, Peulh, Sonrhaï et Tamashek et leur  diffusion dans 50 radios de proximité. Aussi, le réseau envisage   d’organiser des conférences publiques dans les capitales régionales par le point focal et la délégation nationale. Il est également prévu dans le programme l’organisation de 10 débats radiophoniques dans toutes les capitales régionales et le district de Bamako et  la mise en place d’équipes aux niveaux national et régional pour une bonne coordination et le suivi des activités.

 

Selon la présidente du réseau, Me Saran Kéita, cette campagne est destinée à l’ensemble des populations vivant au Mali et principalement les leaders communautaires, les ONG et groupements féminins et associations locales, les leaders d’association de jeunes et de femmes.

Rappelons que le réseau a pour objectifs entre autres de : coordonner et optimiser les rôles et les initiatives des femmes dans la prévention des conflits, le maintien de la paix et de la sécurité, les opérations de reconstruction post-conflit et la promotion des droits humains, particulièrement ceux des femmes et d’autres groupes vulnérables pour assurer une paix durable.

Zakariyaou Fomba

SOURCE: Le Débat
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *