Législatives 2020 : Pourquoi Sikasso est ultra stratégique pour le RPM !

Le second tour des législatives aura valeur de finale de coupe du monde pour les tisserands de la capitale du Kénédougou. La raison : Le parti présidentiel est en passe de perdre son plus grand fief électoral.

 

Avec 7 sièges à pourvoir, la circonscription électorale de Sikasso est la plus grande mise dans la 3e région. C’est pourquoi, son contrôle fait couler beaucoup d’encre et de salive. Sur les 374 090 inscrits, 114 107 électeurs se sont manifestés lors du 1er tour des législatives du 29 mars dernier. A l’issue du vote, puis qu’aucune liste n’a pu obtenir la majorité absolue, les 2 listes arrivées en têtes rivaliseront au second tour. En terme clair, la bataille du Kenedougou aura bien lieu entre les 2 grandes listes rivales. Il s’agit de la liste ADEMA- ASMA- ADP- FCD arrivée en tête avec 34 556 voix soit 31,6 % et la liste RPM-URD-CODEM arrivée 2e avec 32 897 voix soit 30,11 %. La clé de ce second tour reste entre les mains des Sikassois et il faut que chaque camp comprenne que le compteur est désormais à zéro. C’est vrai que la liste CNID- SADI- MPM- FASO KEWALE- PRVM FASOKO arrivée en 3e position avec 13 094 voix soit 11,98 % aura son mot à dire. Bien malin sera celui qui pourra prédire la liste qui sortira victorieuse de ce duel à mort. Mais avant, c’est important de savoir que cette élection regorge d’enjeux pour les tisserands. Sans risque de se tromper, on peut bien dire que le RPM et l’ADEMA gèrent ensemble le pouvoir, mais la particularité sikassoise est bien l’exception qui confirme cette règle. Lors de l’élection présidentielle de 2018, la section ADEMA de Sikasso n’a pas soutenu IBK (contrairement à la décision de la direction nationale du parti), puis qu’elle prenait fait et cause pour la candidature de Kalifa Sanogo. Les principaux soutiens du maire Sanogo étaient Adama N Diarra, Moussa Diawara et le député Guediouma Sanogo( qui a démissionné du RPM) et ce sont ces 3 qui se retrouvent sur la liste d’alliance comme par hasard. Concernant l’ASMA (non implanté à Sikasso), elle veut bénéficier du portage des abeilles. On constate aisément que ses 2 représentants sur la liste, ont été imposés par l’opérateur économique et bailleur de fonds du parti, Blo Diawara. Il s’agit de Tiekoura Coulibaly, ancien Directeur de l’AGETIER et Maimouna Diallo. En somme, c’est le QG de Kalifa Sanogo qui se prépare pour les présidentielles à venir. Et pour cela, aucune stratégie n’est à exclure.

En proie à des dissensions internes, le RPM risque de perdre totalement la bataille du Kénédougou. Si cela arrivait, les tisserands n’auront que 3 députés dans toute la région de Sikasso contre 9 à l’ADEMA qui est en passe de rafler dans d’autres cercles de la 3e région. Le Bureau Politique National est fortement interpellé pour remettre de l’ordre dans la maison avant le second tour de ces législatives.

Oumar Baba TRAORE

L’Analyste

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *