Législatives 2020 : Le mouvement Sabati 2012 s’engage à voter pour Moussa Mara au second

Le mouvement Sabati 2012 a animé un point de presse ce mardi 07 avril 2020 au siège de l’Union Nationale des Femme musulmanes en commune IV de Bamako par les différents leaders d’associations islamiques et du mouvement Sabati 2012. L’objectif est de soutenir les candidats Moussa Mara et Assane Sidibé.

Arrivée en tête du scrutin du 29 mars 2020 des législatives  du 1er tour, la liste Yelema composée des candidats Moussa Mara et d’Assane Sidibé avec 29% des voix face à 28 listes en Commune IV. Les associations Islamiques de la commune (Imama, Jeunesse Imama , Association Iklass, Communauté, Firkatou Islahi, Fatoumata Zahara, Sabati 2012, UNAFEM , Leaders religieux et Imans)  disent ne pas comprendre comme cela est arrivé, car la liste de Mara devrait passer dès le premier tour du scrutin. Car selon  le parcours, l’engagement et les actes posés par le candidat Moussa Mara  lors de son passage à la tête de la Mairie de la commune de 2009 à 2015, au ministère de l’Urbanisme et de la Politique de la ville en septembre 2013 à Avril 2014, puis Premier Ministre d’Avril 2014 à Janvier 2015, il n’y a pas mieux que Moussa Mara et Assane Sidibé pour être les dignes représentants de leur commune à l’Hémicycle du Mali.

C’est pour cela le porte-parole de ces associations et non moins Secrétaire Général du Mouvement Sabati 2012  M. Aboubacar Diallo dira que vue l’Homme et ses vertus, l’homme et son engagement sans faille pour la commune et ses investissements réalisés, il faut être un ingrat ou aveugle pour ne pas voter Moussa Mara. « Moussa Mara est le seul Homme politique  qui s’est préoccupé pour le devenir de la commune IV mieux que d’autre. Quand nous avons vu les résultats du premier tour, nous avons eu honte de nous regarder en face et de trahir notre conscience.  Pour cela toutes les associations Islamiques de la commune  en devoir de reconnaissance ont décidé de se rallier derrière la candidature   de Mara et Assane Sidibe sans rien attendre d’eux en contrepartie comme certains sont en train de le faire.  Il est temps que Moussa Mara devient député de la commune et tout le monde est unanime… Nous irons dans tous les quartiers et mosquées de la commune pour battre campagne pour lui et avec la volonté d’Allah sa liste sera vainqueur au soir du 19 avril prochain… »

«  Votre choix porté sur notre candidature nous honore et l’acceptons avec toute humilité, C’est ça le rôle de la Société civile, choisir son candidat pas pour son argent, mais plutôt par ses actes. Nous ne ferons pas comme les autres en venant vous donnez de l’argent en contrepartie… Nous avons toujours dit, nous ne donnerons jamais un centime pour un électeur de voter pour nous… Nous aider, c’est vous aidez pour le développement de la commune… » déclare Moussa Mara en face  des leaders des Associations Islamiques de sa commune.

Gaoussou Kanté

Malijet

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *