Le président Keïta en Guinée équatoriale : DE NOMBREUX DOMAINES DE COOPERATION À VALORISER

Les secteurs de l’agriculture, de l’élevage, du commerce et des ressources minérales recèlent de potentialités énormes dont la valorisation, dans le cadre d’un partage d’expériences, donnera un souffle nouveau à l’économie des deux pays.

ibrahim-boubacar-keita-ibk-president-mali-teodoro-obiang-nguema-mbasogo-guinee-equatoriale-decoration

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, poursuit sa visite d’Etat en Guinée Equatoriale. Arrivé lundi à Malabo, la capitale de la Guinée Equatoriale, le chef de l’Etat qui est accompagné de son épouse, Mme Keita Aminata Maïga, et de plusieurs membres du gouvernement, a participé dans la soirée à un diner officiel offert à son honneur au palais présidentiel par son hôte, le président équato-guinéen, Teodoro  Obiang Nguema Mbasogo. Au cours de cette cérémonie solennelle, les deux chefs d’Etat se sont exprimés sur les liens d’amitié et de coopération existant entre les deux pays.
Prenant la parole en premier, le président Obiang Nguema s’est dit honoré de la visite de son homologue malien. Il a remercié le président Keita pour avoir répondu à son invitation. «Veuillez recevoir le président Keïta les chaleureuses salutations du peuple équato-guinéen», s’est-il adressé au président de la République en guise de bienvenue. Le Mali et la Guinée Equatoriale disposent de ressources naturelles importantes, qui peuvent constituer des opportunités de coopération bilatérale, a soutenu le président Obiang Nguema. Evoquant la situation sécuritaire dans notre pays, le président équato-guinéen a déploré les « actes barbares commis par les terroristes qui retardent le développement du pays », avant d’exprimer toute sa solidarité envers le Mali.
Par ailleurs, Teodoro Obiang Nguema a invité Ibrahim Boubacar Keïta au sommet Arabo-Afrique, qui se tiendra du 18 au 29 novembre à Malabo. Le président Keïta pour sa part, a exprimé toute sa joie, celle de sa délégation, de se retrouver aux côtés de son ami le président Obiang Nguema pour magnifier les liens d’amitié et de fraternité qui unissent les deux peuples. Cette visite à Malabo s’inscrit dans la volonté commune de nos deux Etats, d’impulser une nouvelle dynamique à la coopération entre le Mali et la Guinée Equatoriale, a estimé le président Keita pour qui l’évaluation du champ de la coopération entre nos deux pays laisse apparaître un potentiel des plus promoteurs. Dans les domaines de l’agriculture, de l’élevage, du commerce et des ressources minérales, le Mali et la Guinée Equatoriale recèlent de potentialités énormes dont la valorisation, dans le cadre d’un partage d’expériences, donnera un souffle nouveau à l’économie des deux pays dans un cycle de croissance durable, a souligné Ibrahim Boubacar Keïta.
La signature de l’accord portant création de la Commission mixte de coopération entre le Mali et la Guinée Equatoriale, ainsi que les conventions et accords de coopération dans les différents secteurs, donnera un fondement juridique à nos relations de coopération. Elle permettra également d’insuffler une nouvelle dynamique à cette coopération, a ajouté le président Keïta.
Sur le dossier du terrorisme, le chef de l’Etat rappellera que le monde fait face à de graves menaces sécuritaires. « Ce fléau vise à soumettre l’humanité à une certaine vision du monde où la liberté individuelle et collective n’a point de place. Notre pays, comme d’autres nations africaines, fait face avec détermination à ce phénomène », a expliqué le chef de l’Etat qui a dénoncé la multiplication des actes ignobles comme l’assassinat de touristes, de soldats de la paix et de civils innocents.
Pour empêcher le renforcement et l’expansion du terrorisme, le Mali a proposé, à travers la mise en place d’une force d’intervention rapide, la mutualisation des moyens des Etats, a expliqué Ibrahim Boubacar Keita, ajoutant que ce projet doit bénéficier du soutien et de l’appui de tous ceux qui ont pris la mesure de cette menace. « L’Afrique doit se donner les moyens d’imposer la paix. La Force africaine en attente doit être dotée de capacités réelles d’intervenir sur tous les théâtres africains et contribuer à la sécurité du continent », a plaidé le président Keïta qui a remercié la Guinée Equatoriale et tous les autres pays amis pour leur soutien vital au moment où des hordes sorties des ténèbres de l’histoire ont tenté de soumettre le Mali en occupant une partie de son territoire. Cette sombre page est en train de se tourner avec la mise en oeuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali à laquelle le gouvernement reste fermement engagé, a assuré le président de la République.
En invitant le président Keïta à effectuer une visite d’Etat, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo a posé les bases des relations bilatérales. Il appartient aux deux délégations de saisir le sens et la portée de cet engagement. Du moment que ces relations prennent de la vigueur, pour en explorer toutes les chances que cela offre et les transformer en véritables projets communs.
Auparavant, une cérémonie de décoration a réuni les deux couples présidentiels au palais du président de la République de la Guinée Equatoriale. Lors de cette rencontre, brève, mais pleine de symbole, le président de la Guinée Equatoriale a décoré Ibrahim Boubacar Keïta de la médaille de Grand Collier de l’ordre de l’indépendance de la Guinée Equatoriale. Son épouse Mme Keïta Aminata Maïga a reçu la médaille de Grand Croix de l’indépendance de la Guinée Equatoriale.
Le chef de l’Etat a élevé à son tour son homologue de la Guinée Equatoriale à la dignité de Grand Croix de l’ordre national du Mali. Mme Constancia Mangue de Obiang a été décorée de la médaille de Grand officier de l’ordre national du Mali.

Envoyée spéciale
C. DIALLO

Source : L’ Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *