Le président Ibrahim Boubacar Kéita prendra ses quartiers à l’actuelle primature : Le PM Diango Cissoko et ses collaborateurs déménagent ce vendredi

Le nouveau président de la République ayant choisi d’installer provisoirement ses bureaux à l’actuelle primature sise à la Cité administrative, le Premier ministre Diango Cissoko et ses collaborateurs vont devoir revenir à l’ancien siège du gouvernement. Le hic est que le président du Haut conseil des collectivités, Oumarou Ibrahim Ag Haïdara, serait réticent à céder le luxueux bureau, mais il n’a pas le choix…

 

Le siege de la Primature du Mali

Le siege de la Primature du Mali

Le palais de la présidence de la République a payé un lourd tribut aux événements violents du 22 mars 2012. L’édifice a non seulement essuyé des tirs dévastateurs suite aux affrontements entre les éléments de la junte et la garde présidentielle, mais aussi certains de ses compartiments ont été pillés. Un pillage qui a été aggravé lors de l’agression du président intérimaire, le 21 mai 2012.

Ainsi, les travaux de réfection qui doivent être effectués dans ce haut lieu du pouvoir au Mali et qui doivent durer au moins un an pour près de 4 milliards F CFA font que l’édifice ne peut accueillir son nouveau locataire, le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita. Celui-ci aurait décidé d’installer ses bureaux dans les locaux de l’actuelle primature. Laquelle lui semble, en effet, plus appropriée que le secrétariat général de la présidence, sis à Koulouba, qui servait au président intérimaire et à son équipe pour remplir leurs fonctions.

Le président IBK n’est pas homme à se contenter d’une portion congrue de l’image de souveraineté dont il est le dépositaire. Il va de soi qu’il n’ait pas accepté de devoir loger ses services au Secrétariat général de la présidence. Il a donc décidé, selon nos sources, de prendre ses quartiers de travail, à l’actuelle primature, sise à la Cité administrative. Ce qui oblige l’actuel Premier ministre Diango Cissoko, dont les jours sont, du reste, comptés à son poste, à faire ses cartons.

Les chargés de missions et autres conseillers techniques du chef du gouvernement avaient ainsi rangé tous leurs dossiers  depuis plusieurs jours. L’équipe doit vider les lieux ce vendredi. Selon nos sources, le Premier ministre Cissoko et tout le personnel de la primature doivent s’installer dans les locaux de l’ancienne primature au quartier du Fleuve. Or, les lieux ont été mis à la disposition du Haut conseil des collectivités, qui y siège depuis plusieurs mois.

Il nous est revenu que le président de cette institution, Oumarou Ibrahim Ag Haïdara, n’a pas bien accueilli la nouvelle de la réinstallation de la primature dans les lieux. Il s’est, pendant un temps, montré réticent  à devoir quitter le bureau qui doit accueillir à nouveau le Premier ministre. Ce qui avait poussé les responsables de la logistique de la primature à envisager d’aménager au secrétariat général de la présidence. Mais de nombreux collaborateurs du Premier ministre Diango Cissoko n’ont pas apprécié le fait de devoir se déplacer sur une longue distance (jusqu’à Koulouba) pour des fonctions qu’ils s’apprêtent à quitter avec l’arrivée de la nouvelle équipe, celle du chef du gouvernement d’IBK. Finalement, le ton a été haussé et le pauvre président du Haut conseil des collectivités doit céder et libérer les lieux. Pour retourner à son ancien siège à Ngolonina ? Wait and see.       

     Bruno Djito SEGBEDJI

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *