Le président du PDES, Ahmed Diané Séméga à l’ouverture de la 2EME convention du parti : « Nous devons assumer avec dignité les actions du président ATT »

A la cérémonie d’ouverture de la 2ème convention extraordinaire du Parti pour le développement économique et la solidarité (PDES) le samedi 1er novembre au CICB, le président du parti, l’ex-ministre Ahmed Diané Séméga a rendu un vibrant hommage à l’ancien président de la République, renversé par le coup d’Etat du 22 mars 2012, et établi depuis lors à Dakar. M. Séméga a appelé les délégués à ces assises à  » assumer avec dignité les actions du président ATT, avec ses réussites et ses échecs ; ses forces et ses faiblesses « .

hamed ahmed diane semega super ministre pdes heritiers d att

Le président du parti des héritiers du président Amadou Toumani Touré a insisté sur le besoin de réconciliation et de reconstruction sur la base de la vérité. Il a mis l’accent sur  » le message de vérité et le message d’espoir « . Il s’agit, a-t-il expliqué, de l’espoir de voir à la fin des travaux un parti uni prêt à prendre toute sa place dans le paysage politique national, une formation politique qui n’hésitera pas à dire la vérité sur tous les aspects de la vie de la nation. Avant d’ajouter que le socle de toute action en politique est la vérité.

Et Ahmed Diané Séméga de rappeler brièvement que le PDES a failli disparaître au lendemain des événements douloureux de mars 2012 ; mais avec la détermination des uns et des autres, il est encore debout inspiré par le courage et l’amour de la patrie d’un homme, ATT, « un homme d’Etat d’exception dont le sens de l’Etat et de la responsabilité «  sont reconnus au-delà des frontières du Mali.

Pour le président de l’ancien parti présidentiel, ces assises doivent permettre aux délégués de relire les textes fondamentaux du parti et de renouveler le bureau, le comité directeur national. A ce propos, il a indiqué que ses obligations professionnelles le retiennent à l’extérieur du pays, il ne peut plus se représenter à la présidence du parti. Mais, a-t-il souligné, il est décidé à servir le parti avec plus de détermination car son engagement politique reste intact. Il n’a pas manqué de féliciter les responsables du PDES qui ont tenu haut le flambeau du parti, malgré les écueils. Avant de souligner qu’il est très urgent d’œuvrer à la réconciliation des cœurs et des esprits. Pour cela, a-t-il ajouté, la majorité et l’opposition ont un rôle décisif à jouer.

Pour sa part, le président des jeunes, Moulaye Oumar Haïdara et la présidente des femmes, Mme Dandara Touré ont battu en brèche tous les discours tendant à dénigrer ATT.  » Il n’y aura jamais de réconciliation sans la réhabilitation pure et simple d’ATT « , a martelé la présidente des femmes du PDES. Elle n’a pas hésité à qualifier l’ex-président de la République de  » Mandela malien  » qui mérite respect et réhabilitation. Avant d’égrener ses actions à la tête de l’Etat malien.

Pour Moulaye Oumar Haïdara, la jeunesse du PDES jure qu’elle saura relever les défis.  » Elle jure qu’elle fera du PDES un rempart solide contre toutes les tentatives de remise en cause des acquis précieux en demeurant des sentinelles vigilantes pour tout ce qui concerne la défense de l’intérêt général du Mali « , a-t-il déclaré. Le PDES, a assuré le président des jeunes du parti, restera l’instrument idoine pour continuer à rassembler et à agir autour de ses valeurs et idéaux qui ont pour noms solidarité, équité, proximité avec les citoyens, action concrète, volontarisme, humanisme, tolérance et ouverture d’esprit. Après ces interventions, ce fut le tour des leaders et représentants des partis invités à cette cérémonie de délivrer leurs messages respectifs. Il s’agit, entre autres, de Soumaïla Cissé de l’URD, Modibo Sidibé des FARE, Djiguiba Kéita dit PPR du PARENA, Ibrahima N’Diaye.

                             BDS

 

Un bureau de consensus de 71 membres mis en place :

Ahmadou A. Diallo prend la tête du parti secondé par Mohamed Dibassy

La 2ème convention extraordinaire du PDES a pris fin hier en début de soirée avec la mise en place d’un nouveau comité directeur national dit de consensus de 71 membres avec comme unique président d’honneur Ahmed Diané Séméga. Il est présidé par l’ancien vice-président et président par intérim, l’ancien ministre de l’Economie, de l’Industrie et du commerce, Ahmadou Abdoulaye Diallo.

Son 1er vice-président est l’ancien Secrétaire politique, Mohamed Dibassy. Les travaux de cette 2ème convention extraordinaire du PDES ont été également sanctionnés par le renouvellement des bureaux des jeunes et des femmes du parti. Mais à la tête de ces structures, il n’y a pas de changement de leader. Ainsi, Moulaye Oumar Haïdara conserve le poste de président de la jeunesse du PDES; alors que les femmes du parti seront dirigées par Mme Dandara Touré. Les travaux ont aussi permis aux délégués de relire profondément les textes fondamentaux du parti.

                                                 Bruno D S

SOURCE: L’Indépendant  du   3 nov 2014.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.