Le président du MDPS à propos du gouvernement Moussa Mara : « Certains membres du gouvernement sont comptables de la gestion catastrophique du Mali «

Le président du Mouvement pour la démocratie et le progrès social (MDPS), Diouly Birahima Sidibé a livré son avis sur la nouvelle équipe gouvernementale dirigée par Moussa Mara. Il pense que malgré la qualité intrinsèque du nouveau patron de la primature, il n’aura pas les moyens de sa politique.

premier ministre moussa mara chef gouvernement malien politicien yelema

 

 

 

Le président du MDPS, Diouly Birahima Sidibé, considère que le gouvernement formé par le Premier ministre, Moussa Mara n’est que la suite logique de l’ancienne équipe sous la houlette de Oumar Tatam Ly. Il a indiqué que beaucoup d’anciens membres du gouvernement sortant, qui occupaient des postes régaliens, ont conservé leur portefeuille. Il a donné l’exemple du ministre de la Défense, Souméylou Boubèye Maïga, son homologue de la Justice, Mohamed Aly Bathily, celui de l’Economie et des finances, Mme Bouaré Fily Sissoko, entre autres. De même, il remarque que les pouvoirs de certains parmi eux ont été renforcés citant ainsi le cas du ministre Sada Samaké. «Cette situation est-elle la cause de la démission de Oumar Tatam Ly ?»s’interroge-t-il. Diouly Birahima a constaté que le président du Yéléma, Moussa Mara, a tenu compte du poids de la majorité parlementaire à l’Assemblée nationale pour la formation de son équipe qui aura la lourde tâche de conduire le bateau  Mali à bon port. Cette situation, à en croire l’interlocuteur, est normale dans un régime démocratique. Ainsi, le parti majoritaire (RPM) se retrouve avec beaucoup de ministres ainsi que certains de ses alliés.

 

 

Il a fait savoir que de nombreux membres du nouveau gouvernement sont aux commandes depuis l’avènement de la démocratie dans notre pays. Durant tout ce temps, le pays ne s’est pas développé, a regretté M. Sidibé. La majorité des partis qui composent l’actuel gouvernement a soutenu les actions de l’ancien président Amadou Toumany Touré. Ainsi, ils sont comptables de la gestion catastrophique que notre pays a connue.

Pour Diouly Birahima Sidibé, il est clair qu’avec ces ténors de la politique qui signent leur retour, Moussa Mara n’aura pas les moyens de sa politique.

 

           Falé  COULIBALY

 

SOURCE: L’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *