Le Président de la République en 1ere Région : Visite des travaux du chantier du 2ème pont de Kayes : IBK rassuré

Le  Directeur général de SOMAFREC etMadame le ministre des Infrastructure et de l’Equipement ont donné l’assurance l’échéance sera tenue

Le président IBK a visité le chantier du deuxième pont de Kayes en compagnie
du ministre des Infrastructures et de l’Equipement, des autorités administratives et politiques de la région. Il a été accueilli par les populations riveraines de l’ouvrage. IBK a déclaré : « C’est un bonheur réel. Quand nous étions venus ici il n’y avait pas grand-chose, maintenant on imagine la suite de ce qui va arriver et qui sera  une poursuite heureuse des travaux après que l’hivernage lui ait imposé  l’arrêt   momentané.  Et,  je  ne   doute pas une seconde de   ce que les responsables du  chantier  m’ont  dit,  le  Directeur   général de SOMAFREC et
Madame le Ministre, à savoir que l’échéance sera tenue, que dans un an nous aurons le bonheur de voir ici ce beau tablier bien posé qui facilitera l’entrée dans Kayes, la circulation internationale et l’échange humain, l’échange commercial,donc ajoutera encore aux revenus de cette région à savoir une plus-value et c’est ce que nous recherchons. Quand on mesure le chemin parcouru, ce que nous avons inauguré ce matin à Médine HawaDembaya qui accroît le parc
énergétique de la région, ce pont également qui vient s’y ajouter ce n’est que bonheur absolu pour Kayes et sa région ; j’en suis heureux, et c’est un mérite avéré.  Kayes mérite cela. Mais ce qui est à l’œuvre ici dont  nous  pourrons évaluer le portefeuille à peu près de 200 milliards est très heureux. La route de Sadiola est en construction également. C’est mon rêve pour l’ensemble de nos régions du Mali, chaque région du Mali ». IBK soutenu par les notables de Kayes a majoritairement voté IBK lors de l’élection présidentielle 2018. IBK, en arrivant à Kayes le mercredi 31 Octobre 2018 a commencé par rencontrer les notables de la ville de  Kayes regroupés pour la circonstance au pied-à-terre. Leaders religieux, notabilités, personnes âgées étaient tous là. Au cours de l’entrevue, les notables de Kayes ont félicité IBK pour sa brillante réélection à la magistrature suprême. IBK a reçu des bénédictions pour le Mali et pour lui et toute sa famille. Les notables ont assuré IBK de leur soutien total et de leur accompagnement au quotidien pour lui permettre de mettre en œuvre son projet le Mali qui avance. IBK a remercié ses hôtes légitimes d’accueil et à une fois de plus magnifié son amour pour le Mali et le peuple malien. IBK a appelé au rassemblement autour du Mali pour le bonheur de tous dans le Mali qui avance. « Une belle journée à Kayes. Kayes a la chance d’avancer et Kayes avancera. C’est un rêve pour moi pour que chacune des régions du Mali avance. Soyez vigilants » s’est adressé en ces termes IBK aux préfets et sous-préfets de Kayes venus lui souhaiter un bon retour sur Bamako à l’aéroport international Kayes Dag-dag.

Kayes a accueilli IBK à bras ouverts avec tous les honneurs et dans le bonheur par des populations en liesse.

Aly Kéita

 

IBK inaugure la Centrale thermique de Albatros Energy à Kayes Médine : « Un bonheur absolu »

Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keita, Président de la République, Chef de l’Etat a inauguré mercredi 31 Octobre 3018 la Centrale thermique Albatros Energy Mali SA à Kayes Médine. Cette Centrale thermique réduira le déficit énergétique et raccordera des unités industrielles de la Région de Kayes.

La réalisation de la centrale a été rendue possible grâce à l’implication personnelle de Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keita. En appuyant solennellement sur le curseur vert de la salle de l’électricité de la Centrale thermique, IBK venait de doter EDM-SA des tout premiers 567 Gwh minimum annuels qui feront le bonheur de ses usagers à compter du 31 Octobre 2018.

Lors de la cérémonie solennelle d’inauguration, IBK, tout en rendant un hommage mérité aux promoteurs du Projet, a expliqué qu’il ne pouvait « participer à cette cérémonie singulière, unique » et s’en « retourner benoîtement sans dire » son sentiment. « Quel bonheur d’avoir des jeunes maliens à votre image » lance-t-il au promoteur malien Sow. « C’est ce Mali-là auquel moi je rêve toutes les nuits. C’est ce Mali pour lequel mon cœur bat, c’est ce Mali là que je souhaite ; c’est pourquoi, j’ai dit ma conviction « Anw ka Malibabê ka taagnè ». Vous avez vu la preuve ici aujourd’hui vivante. Dès lors, comment venir ici sans vous faire cet hommage-là, à vous, à votre ami et à tous ceux qui vous ont accompagnés dans cette véritable aventure industrielle. J’ai une foi terrible en le Mali ».

Le Président de la République, attentif aux remarques de certains partenaires techniques et financiers du projet a noté : « tous, partenaires techniques, techniciens qui avez été ici merveilleusement à l’honneur, on a entendu des banquiers se féliciter de la coopération avec un investisseur pour avoir tenu le délai et surtout d’avoir fait en sorte que l’enveloppe n’ait pas explosé ».

Encadré : Kayes toujours au rendez-vous de l’honneur !

IBK a magnifié Albatros et l’amitié entre deux amis dans la diversité sans oublier la fidélité et l’hospitalité des populations de Kayes « Je voudrais également remercier Kayes, la merveilleuse Kayes et ses populations toujours au rendez-vous de l’honneur, au rendez-vous de l’hommage qui m’a accueilli aujourd’hui encore comme si j’y venais en campagne présidentielle et me demandant de ne pas abandonner « BouA kana bla », « BouA ka taa ». « BouAyataawo » grâce à la population de Kayes. Et de venir ici pour ma première sortie nationale, que cela se fasse ici à Kayes est un signe des temps, un bonheur. Et en ce site de HawaDembaya, l’histoire nous interpelle. Ton amitié mon frère Sow avec celle de ton ami danois rappelle cet amour fécondant qui a uni Fréderic Duranton à la belle Sadioba Diallo en 1825, premier mariage mixte ici entre Sadioba Diallo, fille de Hawa Demba et Frédéric Duranton. Trois enfants en ont été conçus, deux garçons et une fille, laquelle fille Marie repose de son sommeil éternel sous la dalle du fort de Medine. Cette amitié, ce pont entre El Bilad Soudan, le pays des noirs et l’Europe a été lancé d’ici. Il n’est donc nulle surprise que tu viennes aujourd’hui, mon cadet Sow, revivifier avec ton ami de si belle et fabuleuse façon. Il a fallu du courage en ce temps là pour que le Roi du Khasso accepte de bien bonne grâce à se résoudre à donner la main de sa fille Sadioba, la belle, à Frédéric Duranton. Précision vive, signe des temps, tel est ce Mali, tel est ce pays, pourquoi il nous est si cher. Chaque fois qu’on revisite l’histoire du Mali on est heureux, on est fier, on est parmi les hommes à l’aise par ce que nous sommes les héritiers de valeurs vivifiantes, fécondantes qui font l’humanité, qui font la sève de l’humanité, et c’est cela qui nous vaut aussi toute la sollicitude des pays amis qui sont là aujourd’hui, le Royaume du Danemark, le Royaume de Grande Bretagne, l’Afrique du Sud où nous rendrons bientôt pour le centenaire de Madiba, et tous les autres. Cela je ne puis venir ici sans le magnifier ».

Continuant dans ses propos toujours à l’adresse de Albatros, le Président de la République a précisé : « votre Albatros n’est sûrement pas celui de Baudelaire. Celui de Baudelaire était blessé sur un pont de navire et avait du mal à repartir, celui-là est sain et va s’envoler de son bon vol. Cela est un bonheur absolu, c’est la preuve que le PPP est une formule heureuse ».

La disponibilité à temps de l’électricité accroît le développement rapide des pays en manque. Le Chef de l’Etat a rappelé que : « Quand vous vous adressez à des partenaires, la question énergétique est bien souvent un obstacle, « oui votre pays, votre code d’investissement, les conditions que vous êtes prêts à nous faire sont sûrement alléchantes, mais il semble que le disponible énergétique soit un obstacle rédhibitoire ». Avec Albatros, vous avez prouvé là que impossible n’est pas malien. Il est possible avec la foi, la détermination, l’intelligence comme ressources, l’alimentant à l’amitié, que l’on peut bousculer les montagnes. C’est ce que nous allons aujourd’hui inaugurer ici à HawaDembaya ».

Pour rappel, la réalisation de la Centrale de 90 MW a coûté 84 milliards de FCFA, et les travaux ont duré 15 mois. Elle est une illustration parfaite de la politique réussie de la promotion du Partenariat-Public-Privés (PPP), initiée par le gouvernement du Mali en tant qu’outil de développement des infrastructures. Le promoteur de la réalisation est un Malien du   nom de Amadou Sow en même temps Président du Conseil d’administration. Le financement du projet a été possible grâce à la Coopération danoise qui a mis à la disposition du gouvernement malien en relation avec Albatros Energy le montant concessionnel de 80 milliards de FCFA dont 40 milliards sous forme de don et 40 milliards sous forme de prêt à taux 0% qui serviront à réaliser le transport d’électricité pour raccorder les unités industrielles , les mines et certains  villages de la Région.

Le Président de la République a été félicité par les différents intervenants pour sa réélection à la magistrature suprême du pays pour un second mandat. Le maire de la Commune de HawaDembaya ainsi que le Directeur et le PCA de Albatros ont tous salué le Président de la République pour avoir accepté de se déplacer jusqu’à Médine, afin de procéder à l’inauguration de cette unité pas comme les autres dans notre pays en matière de production d’électricité. Pour chacun d’entre eux cet acte du Chef de l’Etat est salutaire et encourageant. « J’en suis sûr, vous consacrerez à finaliser les grands chantiers entamés ces cinq dernières années et à ancrer ainsi notre pays sur la voie d’un développement économique durable » a déclaré M. Sow.

Encadré : Les partenaires financiers du Projet : La BOAD pour 6,6 milliards de FCFA, la Banque Islamique de Développement pour environ 19, 7 milliards de FCFA, la Société Islamique de Développement pour environ 13,1 milliards de FCFA le Fonds de l’OPEP pour le Développement International pour environ 9,8 milliards de FCFA. Le Fonds pour les Infrastructures d’Afrique Émergente pour environ 7 milliards de FCFA, Guarantco pour environ 2,4 milliards de FCFA, le Groupe ATTIJARIWAFA BANK est la banque du Projet en plus des partenaires au capital social de la société.

La cérémonie a mobilisé autour  du Président de la République, des membres du gouvernement, les autorités administratives et politiques de la Région de Kayes, les partenaires de Albatros Energy dont la BOAD représentée par Mme EKLO Ourèye SAKHO, chef de file des bailleurs, les Ambassadrices du Royaume du Danemark et du Royaume de Grande Bretagne, l’Ambassadeur de l’Afrique du Sud , les représentants de la BID, du SID, du Fonds de l’OPEP ( OFID), de EAIF, de Guantco,du Groupe ATTIJARIWAFA Bank et de nombreux grands invités et des populations en liesses de la Commune de HawaDembaya.

A.K.

Encadré : Albatros offre un dispensaire et de l’eau potable aux populations

La cerise sur le gâteau de l’inauguration de la centrale est sans nul doute le dispensaire réhabilité de la Commune de HawaDembaya qui porte le nom de feu Dr Demba Diallo. Et, IBK dira à cet effet : « j ‘y suis très sensible à cela, on ne vient pas dans un espace dont le vide sidéral serait inquiétant, on vient dans un endroit où il y’a les populations, lesquelles baignent dans un environnement, lequel doit être sécurisé, conforté. Et quoi de plus important que le soin apporté à la qualité de vie des ressources humaines des habitants, vous y avez songé. Ce centre de santé est du plus bel effet. Il porte un nom célèbre, le nom d’un père qui nous est cher, Docteur Demba Diallo. Je le revois encore dans sa jeep russe à la gare de Kayes lors d’une escale que notre train d’étudiants y avait faite venant embrasser sa fille, ma belle-sœur Mme Ba Daoulé Diallo, Madame Bassirou Ba.

Elle eut été avec nous aujourd’hui si quelques amis de la santé ne l’avaient empêchée, elle aurait sûrement apprécié cette délicatesse d’avoir pensé à donner le  nom  de son   feu   père  médecin   émérite, fidèle jusqu’au bout au  serment d’Hippocrate. Vous l’avez dit, il fut l’un des premiers médecins du Soudan. Ces médecins-là étaient de la race des GABRIEL Touré dont peu de jeunes savent qu’il est mort en soignant un malade du typhus en sachant à quoi il s’exposait.

Ceux-là étaient de cette engeance-là. Pourquoi que je note avec plaisir votre délicatesse de lui avoir consacré, donné son nom Monsieur le Maire N’Diaye ne me démentira pas. Demba ne vivait que pour la médecine, entouré des livres de médecine, le quotidien du médecin, ce qui a ébloui un jeune médecin qui m’entend en ce   moment,  un   jeune  médecin  d’alors, mais  un  de mes ainés médecins émérite lui-mêmequi m’a apporté cela. Il a été fort impressionné, rendant visite au Dr Demba, il l’a trouvé entouré de revues médicales de pointe, d’actualité, donc il se maintenait à haut niveau scientifique, tel est l’homme auquel vous avez dédié le centre de santé, merci à vous Albatros. Mais vous avez fait aussi en sorte que l’eau potable, on le dit souvent on ne le dira pas assez qui ne doit plus être un luxe en ce 21ème siècle mais qui manque quelque fois cruellement en certaines de nos contrées, vous avez fait également en sorte que le disponible potable sera élargi d’où le programme de forage conduit avec nos amis du Danemark, cela nous est très sensible ; parce que nous savons les ravages que fait le mal hydrique à nos populations ».

A.K.

22 Septembre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *