Le nouveau Secrétaire général adjoint du RPM-Sikasso, le maire Mamadou Tangara : « Le RPM a besoin de cadres valables pour soutenir les dirigeants »

C’est un habitué de la scène politique de Sikasso qui signe son retour au rassemblement pour le Mali, le parti dont il fut l’un des membres fondateurs dans la capitale du Kénédougou.

Le Rassemblement  pour le Mali (RPM), parti du président Ibrahim Boubacar Kéïta s’est renforcé à Sikasso avec le retour en son sein d’une grosse pointure de  l’échiquier politique du Kénédougou. Mamadou Tangara,  puisque c’est de lui qu’il s’agit,  a hérité du poste de Secrétaire général adjoint. Le Secrétaire général étant l’actuel ministre de la santé Ousmane Koné.  Le maire de la capitale du Kénédougou Mamadou Tangara  n’est pas un novice chez les tisserands en ce sens qu’il a été membre fondateur du RPM et l’un des artisans de son implantation dans la capitale de la troisième région. Toutefois,  son retour n’était pas du goût de certains de ses  détracteurs qui ont entrepris des actions visant à le compromettre. Sans succès. Bénéficiant de la confiance des militants qui l’ont réclamé, il est tout de même parvenu à se faire élire Secrétaire général adjoint du RPM. A ses détracteurs, Mamadou Tangara a plutôt prôné le «  pardon «  et la cohésion sociale. Il a privilégié  » l’union et la concorde  »pour une consolidation du parti des tisserands dans une localité que se disputent les grandes formations politiques du pays.  Dans l’entretien qu’il nous a accordé, il a surtout mis l’accent sur  » l’union sacrée « . Le RPM a besoin de nouveau souffle, de cadres valables aptes à l’accompagner sans tricherie et en toute sincérité. C’est seulement à ce titre que nous pourrons aider l’équipe dirigeante à faire face aux nombreux défis du pays notamment la sécurité, l’emploi et la relance économique, a-t-il fait savoir.

Aussi, la première réunion de la section de Sikasso qui s’est tenue au cours du weekend en présence du ministre de la santé Ousmane Koné non moins Secrétaire général a été celle de la revue des troupes.  » Il a été question de la discipline, du respect de soi, des échéances électorales à venir. Il est convenu entre nous de mettre un terme  au pilotage à vue. Pour une meilleure visibilité de nos actions, il faut désormais des orientations claires et précises « .

«  L’engagement, la détermination, la disponibilité, le sens de l’écoute, la volonté et le don de soi «  sont des principes qui guident mes actions,  a déclaré le maire de Sikasso qui s’est dit très soucieux du développement de sa commune.

Pour appuyer son élan de solidarité et saluer ses actions citoyennes, les jeunes, les femmes et les  enfants de Sikasso et  de 28 villages rattachés à la ville ont créé  ASOMATA (association de soutien aux Œuvres de Mamadou Tangara). Cette association a célébré février dernier ses treize ans. C’est le lieu de signaler qu’ASOMATA constitue un vivier important pour le RPM lors des prochaines échéances électorales.

  Abdoulaye DIARRA

 

Source: L’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.