Le nouveau ministre de la communication ne parle aucune langue nationale

Mahamadou Camara, puisque c’est de lui dont il s’agit, ne parle ni Bambara (la langue la plus parlée au Mali), ni aucune autre langue nationale.

 

Mahamadou Camara directeur cabinet affaire général amadou haya sanogo mali bamako

 

 

 

Cette situation est pourtant inacceptable pour un ministre de la nation, de surcroit de la communication. Elle l’est à plusieurs niveaux :

Comment pourra-t-il s’imprégner des attentes de la majorité des maliens, qui ne parle pas français, la langue officielle certes mais une langue peu parlée ?

De plus, n’est-ce pas là, la preuve que le ministre connait peu de choses des valeurs culturelles du Mali ?

La langue est le premier facteur pour se réclamer d’une culture. Si le ministre ne parle pas « malien », il y a de très forte chance qu’il ne sache pas grand-chose du Mali, ainsi que de ses valeurs ancestrales.

Mahamadou Camara, le ministre de l’économie numérique, de l’information et de la communication a, par ailleurs, passé toute sa vie en France, de sa primaire jusqu’à son université.

Nous sommes en droit de nous poser des questions. Le plus incompréhensible c’est que le président de la république n’ait trouvé aucune personnalité, autre que ce presqu’étranger, dans ce vaste Mali pour occuper le poste de ministre de la communication.

Le mal étant déjà fait, espérons au moins qu’il songera à apprendre maintenant une de nos langues.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *