Le MPM face à la presse hier : « nous demandons a Mahmoud Dicko et au gouvernement de se mettre autour de la table des discutions pour l’apaisement de la situation » dixit Hadi Niangadou

Le président du parti Mouvement Pour le Mali (MPM), 1er vice-président Assemblée Nationale a animé un point de presse dans l’après-midi d’hier mardi 2 juin au siège de son parti à Djélibougou. L’objectif de la rencontre selon l’honorable HADI NIANGANDOU est ‘’ un appel aux organisateurs de la marche de sursoir à cette manifestation et de discuter avec les autorités’’.

Dans ses explications, le premier vice-président de l’Assemblée Nationale a indiqué qu’avant de connaître la situation qui prévaut aujourd’hui e faisant référence, l’appel à la démission du Chef de l’État, les maliens se sont réunis pour discuter. Dans un premier temps, l’accord politique de Gouvernance a été signé et dans un second temps, le Dialogue National Inclusif a été organisé.

‘’ C’est ce même dialogue qui nous a invité à aller aux élections législatives dont les résultats ont été contestés par beaucoup.  Il est un peu difficile de comprendre qu’on refuse à révision constitutionnelle et qu’on s’oppose en même temps aux principes de cette constitution quand, la constitution dit que les résultats donnés par la cour constitutionnelle sont sans appels ‘’, a indiqué l’honorable Hadi Niangandou. Il a également expliqué que l’Assemblée Nationale n’a pas été de la question et que comme tout le monde, ils ont juste entendu qu’il y’aura une marche sans connaître ses motivations réelles. ‘’ La manifestation est (…)

Source: Journal Nouvel Horizon Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *