Le ministre Thiam en visite au CDI : Des solutions en vue pour le renforcement des capacités et de financements

Le ministre des Réformes institutionnelles et des Relations avec la Société civile, Amadou Thiam,  a effectué  une visite de prise de contact, le vendredi 17 mai au siège du  Commissariat au développement institutionnel. Le but de cette visite était de prendre connaissance des missions du CDI, et aussi des conditions de travail  des agents en vue de prendre des dispositions nécessaires pour qu’ils puissent  accomplir leurs missions.

Au cours des échanges avec le personnel de cette structure relevant de son département, le  ministre Amadou  Thiam a laissé entendre  que le CDI sera au centre de l’action gouvernementale pour la réalisation des réformes institutionnelles. Il s’agira, en effet, de l’action gouvernementale dans le cadre de la mise en œuvre de toutes les réformes institutionnelles, les reformes dans le cadre de la rationalisation, de la consolidation de l’administration  publique plus performante au service des citoyens.

A en croire le ministre, le cadre stratégique pour la relance économique et développement durable en voie d’adoption,  a pour premier acte, les missions qui relèvent du CDI. “Donc pour nous, il est extrêmement important que tous les partenaires du Mali inscrivent leur action d’appui et de développement dans le cadre du CDI qui est déjà le cas,  mais nous avons besoin davantage de renforcement de capacités et de financements pour mener à bien cette mission qui nous a été assignée”, a-t-il indiqué.

Dans son intervention, le commissaire du CDI, Assana Diawara, a dévoilé  certains nombres de difficultés dont la structure est confrontée notamment : insuffisance du personnel, des moyens logistiques, entre autres.

Pour sa part, le ministre n’a pas oublié de saluer les partenaires notamment,  l’union européenne et le Canada qui  dit-il, font d’énorme efforts pour que le CDI continue de fonctionner.

Et de conclure en assurant  que son département mettra tout  en œuvre pour prendre des dispositions nécessaires et  faire des plaidoyers.

Ibrahima Ndiaye      

 

Source: Mali Tribune

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *