Le ministre Amadou Thiam sur le terrain : Plusieurs garanties reçues lors des échanges

Dans le cadre de sa rencontre de prise de contact avec les acteurs de la société civile, le ministre en charge des réformes institutionnelles et des relations avec la société civile était  le jeudi 16 mai 2019, sur différents fronts. Il était respectivement au siège du haut conseil Islamique du Mali, chez les  organisations religieuses  chrétiennes puis au Commissariat au développement institutionnel.

Aux termes de la rencontre, le ministre Thiam se dit satisfait et surtout rassuré de la garantie  qu’il a reçue du HCI pour l’aider à bien mener sa mission. Signalons que la visite entrait dans le cadre d’une prise de contact mais aussi une façon de solliciter l’appui du plus grand regroupement religieux du Mali.

Après les musulmans, le ministre s’est rendu également chez les organisations religieuses  chrétiennes pour solliciter également leur appui. Cet appui  lui sera aussi garanti  après des échanges par des personnalités du monde chrétien.

Il s’est ensuite rendu au Commissariat au développement institutionnel. Là, le commissaire de la commission a présenté quelques problèmes et solutions. Parmi ces problèmes nous pouvons noter l’insuffisance du personnel, l’insuffisance de moyen logistique etc. Quant à Amadou Thiam, il dira que le CDI sera au cœur de l’action gouvernementale pour prendre en compte toutes les réformes constitutionnelles relatives à la modernisation et à la considération de l’administration.

Il faudra rappeler que malgré les lourdes tâches, l’un des principaux devoirs du ministre consistera à conduire  le processus de révision constitutionnelle après plusieurs échecs et tentatives depuis 1992. Et pour pouvoir réussir cette mission, il a probablement besoin de la contribution, de la compréhension de toutes les couches sociales.

Source: La Sirène

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *