Le maire de la commune VI Boubacar Keita, l’a révélé : “Soumaïla Cissé m’a évincé de l’URD et non les instances du parti”

Le maire de la Commune VI Boubacar Kéïta impute son départ de l’Union pour la République et la démocratie (URD) à une décision unilatérale du président de cette formation politique, l’honorable Soumaïla Cissé. “C’est le président qui m’a évincé sinon la commission de conciliation mise en place à cet effet avait privilégié le dialogue, l’entente  et non l’exclusion”, a-t-il déclaré.

Le maire de la Commune VI Boubacar Kéita a échangé le jeudi dernier dans la salle de conférence de la mairie avec des hommes de médias. Bilan des activités de 2019, perspectives de 2020 et son départ de l’URD ont été les temps forts de cet entretien.

Pour ce qui est du bilan de 2019, le maire de la Commune VI a rappelé que l’année dernière a été difficile pour le pays aux plans sécuritaire, éducatif, sanitaire. “Il urge, pour Maliens et surtout  les jeunes, de se retrouver pour relever ces défis”, a préconisé M. Kéita.

Se prononçant sur les réalisations de 2019, il s’est surtout réjoui de la hausse substantielle des recettes de la mairie.

“Jadis les recettes au niveau de notre Commune tournaient autour de 200, voire 300 millions F CFA, mais en 2019 nous avons doublé les entrées d’argent qui sont passées à 600 millions de F CFA”, a-t-il précisé. Il a ajouté que son équipe a procédé, dans le même temps, à l’électrification avec des lampadaires (plus 1200) de six quartiers. En plus de ceux-ci, il a mentionné la construction de cinq marchés et la rénovation de la mairie.

“Nous avons fait des appuis à des associations de santé communautaires (Asaco), à des écoles. Ces actions vont se poursuivre en 2020, car nous allons électrifier quatre autres quartiers de la Commune VI. Les Asaco, les écoles seront aussi renforcées. La rénovation des marchés ne vont pas s’arrêter aussi tout celle des routes et des centres”, s’est défendu Boubacar Kéita. Il a aussi soutenu que son équipe accorde une attention particulière à l’assainissement. “Nous avons acquis de nouveaux matériels dans ce sens”, a-t-il révélé.

Concernant son départ de l’URD, le maire de la Commune VI a été clair. “Je n’ai pas démissionné de l’URD. C’est Soumaïla Cissé, le président du parti, qui m’a évincé. Pour être précis, ce ne sont pas les instances du parti qui m’ont exclu, mais c’est une décision unilatérale du président Soumaïla sinon la commission nationale qui avait été mise en place à cet effet avait proposé l’entente, le dialogue et non l’exclusion”, a ajouté l’édile de la Commune VI. Qui a été obligé de prendre son destin en main en créant un mouvement politique dénommé MDM.

“En partant de l’URD, 16 conseillers dont 3 maires délégués m’ont suivi, sans compter 4 autres conseillers nationaux”, a révélé M. Kéita, qui a été désigné, le 20 janvier 2020, meilleur maire du district par l’Association des jeunes premiers du Mali.

                                                                  Kassoum Théra

Source: Aujourdhui-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *