Le Forum International Humanitaire de Riyad cherche des solutions pour améliorer l’action humanitaire

Riyad, la capitale saoudienne, abrite les activités de «1er Forum International Humanitaire de Riyad pour les actions humanitaires», du 26 au 27 Février 2018 sous le haut patronage du Serviteur de Deux Saintes Mosquées, le Roi Salman bin Abdul Aziz, qui s’adressera aux délégations du Forum, organisé par le Centre Humanitaire et de Secours du Roi Salman en partenariat avec les Nations Unies Nations.

 

S.E. Dr. Abdullah Al Rabeeah, Conseiller de la Cour Royale et Superviseur Général du Centre d’Aide Humanitaire et de Secours du Roi Salman, a indiqué que le Forum, qui est le premier de son genre dans le Royaume, apportera des solutions pour améliorer les résultats de l’action humanitaire mondiale, encourager les chercheurs à proposer des solutions novatrices pour accroître l’impact de l’action humanitaire sur le terrain, localiser l’action humanitaire et le soutien social. Et renforcer les capacités pour ceux qui œuvrent dans le domaine humanitaire.

Ce Forum de deux jours offre une plate-forme idéale rassemblera des professionnels et des décideurs clés de toute la communauté humanitaire internationale. Des représentants mondiaux de haut niveau des Nations Unies, des organisations et des institutions internationales et nationales y participeront. Mr. Rabeeah a fait savoir au «Moyen-Orient» que parmi les participants le Ministre de Situations d’urgence russe, le Président de l’Organisation mondiale de l’alimentation, et deux Ministres de l’Italie, le Président de l’Organisation mondiale de la santé ainsi que de nombreuse personnalité éminente dans l’action humanitaire et du Conseil de coopération du Golfe (CCG). “Nous comptons également sur l’arrivée des dirigeants des Nations Unies” a-t-il ajouté.

Le Forum organisé sous le thème de «l’action humanitaire une responsabilité internationale», a pour objectif de renforcer et promouvoir la meilleure qualité de l’action humanitaire, de développer des meilleures pratiques pour s’adopter à la situation humanitaire actuelle, et d’améliorer le niveau des mécanismes pour faire face à cette mutation du paysage humanitaire. “Le forum représente une opportunité sans précédent pour apporter des changements significatifs, constructifs et pratiques dans le domaine de l’action humanitaire en sorte qu’ils reflètent les priorités les plus critiques à cet égard”, a-t-il poursuivi. Pendant les réunions du Forum, Les intervenants aborderont les questions clés liées à la planification des actions humanitaires et comment les faire parvenir à la population cible. En outre, ils encourageront les participants à développer de nouvelles stratégies permettant toucher le plus grand nombre possible des personnes vulnérables dans le monde.

Pour sa part, le représentant du Programme alimentaire mondial, Mr. Achraf Hamoud a noté que le partenariat avec l’Arabie Saoudite s’étend à des dizaines d’années, et surtout depuis les années soixante lorsque le programme était presque exposé à la faillite, et il n’a échappé à ladite faillite que grâce à l’appui de l’Arabie Saoudite, at-il dit. «Notre partenariat avec le royaume date de plusieurs décennies, et qui a donné le programme des milliards de dollars au cours des dix dernières années.  De nos jours, notre siège social est au sein Centre d’Aide Humanitaire et de Secours du Roi Salman, avec qui nous avons travaillé dans plus de 19 pays à travers 19 programmes à travers le monde entier, et le Yémen en particulier est un projet majeur pour nous. Mr. Hamouda a fait observer que “l’Arabie Saoudite nous demande la distribution de l’aide à toutes les parties, et ne nous impose rien, notant que la majeure partie de l’aide est allouée au nord parce qu’il est le plus touchés”.

Pour sa part, Mohammed Sharif Ahmed, représentant de l’Organisation internationale pour les migrations a confirmé que le Forum sera une plate-forme importante pour mettre en valeur les questions et les sujets qui intéressent les organisations internationales et les organismes œuvrant dans le domaine humanitaire, en particulier l’Organisation internationale pour les migrations, précisant qu’il compte sur les résultants du Forum afin d’impulser un changement de paradigme dans l’action humanitaire.

Une synthèse de CT

22 Septembre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.