Le bug de l’œil du quinquennat IBK : Soumeylou Boubèye Maïga, charmeur !

Ça commence à faire beaucoup… Les départs et les arrivées se succèdent aux portes du Bureau présidentiel à Koulouba. Tous à des portes sensibles. Soumeylou Boubèye Maïga dit ‘’SBM’’ revient à un poste hautement stratégique. Avait-il prévu des dysfonctionnements majeurs qu’il savait que le Président IBK n’aurait pas su ou voulu couvrir ? L’hypothèse est possible ! Cet homme avait eu maille à partir avec toutes les bonnes oreilles de la République. Sa nomination ressemble à une chirurgie de la rétine. Nous le verrons.

soumeylou boubeye maiga ancien ministres parti asma cfp congres conference réunion 

L’homme apparaît, raide comme un serviteur fidèle. Soumeylou Boubèye Maïga est déterminé comme jamais. Sous ces ors du palais national, d’autres circuits l’attendent… Dans la plus grande discrétion, il s’est préparé à revenir aux avant-postes. On se disait bien qu’il peaufinait une initiative. Il avait engagé comme qui dirait toutes les procédures de repère afin de mettre sous séquestre les ratés ( ?) de son passage au Ministère de la Défense. La ronde des importants qui le fréquentent régale ses yeux faussement-rieurs derrière ses lunettes. Avec cette nomination, le sourire revenu de tout s’émerveille encore un peu. ‘’SBM’’ sait, sans bruit, grignoter les terres de nos traditionnels seigneurs de la com. Soumeylou Boubèye Maïga a une identité en miroir qui le distingue. Il fait partie des ‘’menhirs’’ dira-t-on du mouvement démocratique des années 90- 91. Il a peut- être des propos souvent ‘’ramenards’’ mais il reste toujours pro. Il a fait sa première campagne présidentielle en 2002 sous la lignée ‘’références identitaires’’ alors se disputant les couleurs de l’ADEMA- PASJ avec son rival Soumaïla Cissé qui l’écartera… On a un sentiment quasi-cinématographique de déjà-vu. Avec lui, apprenons à aimer la politique, au moins.

‘’SBM’’ au Secrétariat Général de la présidence, est là tout près des Bureaux présidentiels à Koulouba, pour décrypter la psyché du dernier tour du quinquennat.

Mais aussi pour déceler la réalité des enjeux si jamais il devait avoir une course pour rempiler pour un second mandat et enfin connaître des rapports de forces, trouver des éléments de langage, faire passer des messages à tous les échelons puisqu’il est là… Soumeylou Boubèye Maïga sait faire. Il connaîtrait (comme sa poche ?) le pouvoir en place, à commencer par le Président IBK. De ses relations avec ce dernier, il ne veut trop rien dire… ! Nous ne savons pas s’il est un des proches du Président IBK mais du moins dira-t-on qu’il est l’un de ses hommes qui, dans l’appréhension actuelle du pouvoir, l’aidera à percer une galaxie : la combine politicienne… Attention, il n’a pas toujours été de toutes les aventures de la roue IBK qui tournait. Lui, il savait qu’à terme rien n’est plus payant que ce lobbying soft, où chacun se sent libre mais inconsciemment redevable de quelque chose. On avait parlé de rétine… Si l’image de la sécurité décline, on s’obscurcit brutalement comme maintenant de nos jours, alors le pouvoir fonce chez l’ophtalmologiste. Il y a des risques de décollement de la rétine, quand on écoute l’actualité de tous les jours avec ces bruits de fureur et de terreur qui nous viennent du pays profond. ‘’SBM’’ vient occuper ce fauteuil ; car, nous sommes dans un terrain à risque… Le contrôle de ‘’SBM’’ se révèle nécessaire ; car, il est à la fois l’éclat d’un style mais aussi le rossignol d’un courage. On l’a vu durant les années de braise 90 et 91. S’il n’est pas notre ‘’Professeur d’énergie nationale’’ mais ça, au moins, on peut lui donner une étiquette du tout sécuritaire. On croit que c’est l’histoire qui donne la vitesse. On se trompe. C’est l’art de placer tel ou un tel à un poste- clé. Quelqu’un en vraie instance indépendante, impartiale, et qui soit capable de régler certains contentieux…

KONE : LE COMBAT

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *