L’Adema pasj et la présidentielle 2018 : Qui, mieux que Moustapha pour sauver les idéaux du 26 Mars ?

L’élection d’Amadou Toumani Touré à la présidence de la République grâce à IBK a été la tâche noire dans l’avènement de la démocratie et du multipartisme intégral. Ce fut l’occasion de personnifier le pouvoir comme sous Moussa Traoré, de détourner les partis de leurs vrais idéaux politiques. Au pouvoir, à la suite d’un putsch et d’une élection grandiose, IBK s’est embourbé. Après 15 ans de vadrouille, l’heure est venue pour les vrais acteurs de la lutte de reprendre la gestion du Mali. Alors, qui mieux que Moustapha Dicko de l’Adéma Pasj pour sauver la ruche et le Mali ?

moustapha dicko adema

A quelques encablures de la présidentielle de 2018, les états majors sont en train de se mouvoir. C’est de bonne guerre, car bien qu’il soit président sortant, El Hadj Ibrahim Boubacar Kéïta sera mis en difficulté. Nous assisterons forcément à une élection ouverte et peut-être indécise.

Alors, il n’y à rien à dire, l’Adéma Pasj est l’incarnation de la lutte pour le renouveau du Mali. Ce renouveau dont le socle n’est autre que la gestion du pouvoir par le peuple et pour le peuple. C’est-à-dire la démocratie et le multipartisme intégral…

A cet effet, sans minimiser ou choquer les autres prétendants sérieux pour prétendre défendre le rouge-blanc (Adéma Pasj), il nous semble aujourd’hui que les adémistes doivent se réconcilier avec eux-mêmes. Cela, en portant leur choix sur le Professeur Moustapha Dicko afin de sauver la ruche. Quoi qu’il en soit !

Tout simplement, cet homme, très discret, cultivé et engagé est un visage connu pour son orthodoxie et peut-être rester fidèle à Alpha Oumar Konaré. Militant convaincu, il fut ministre plusieurs fois, ancien député, ancien ambassadeur, etc., Moustapha, le désormais potentiel candidat peut conduire la ruche en 2018 pour la conquête de la magistrature suprême. D’autant plus qu’il a toujours revendiqué le retour aux fondamentaux de la politique et aux valeurs cardinales du parti en réhabilitant l’éthique et le militantisme. Depuis le départ d’Alpha, il a toujours opté pour des choix stratégiques fondés sur la raison d’être et l’identité du parti. Pour ce faire, il a toujours indiqué de se conformer rigoureusement aux textes et aux procédures du parti.

Rappelons, à sa juste valeur, que Moustapha Dicko est membre fondateur de l’ADEMA. Aussi, si nous avions bonne mémoire, il est aujourd’hui le seul cadre qui est resté membre du comité exécutif (CE) depuis la création du parti à nos jours et n’a jamais quitté la ruche pour quelques raisons que se soit. Mieux, il s’est toujours battu pour le respect des valeurs fondatrices du parti de l’Abeille solitaire.

Connu pour son franc-parler, Moustapha, selon, de nombreux cadres avec qui nous avions échangé, est le candidat idéal et capable de rassembler toutes les tendances pour le salut du parti. Puisque la carte Dioncounda Traoré peut être une descente aux enfers. Puisqu’il nous revient, de sources bien introduites, que le président Dioncounda Traoré a déclaré qu’il ne va pas se présenter contre IBK.

Aux militantes et militants ainsi qu’aux sympathisants de saisir cette opportunité pour que l’Adéma Pasj revienne au pouvoir pour sauver “LE SANG DES MARTYRS “. Car, à la suite de la rencontre du jeudi 15 Septembre 2017 au siège du parti, le parti a décidé de la validation et l’adoption de la nouvelle politique c’est-à-dire UNE NOUVELLE OFFRE POLITIQUE. Ce qui veut dire que l’étape du choix du candidat est définitivement validée.

Boubacar DABO

Par Zénith Balé

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *