L’ADEMA demande la levée des sanctions infligées aux maires du District et de la commune I

Dans un communiqué daté du 24 juin 2014, l’ADEMA-PASJ, sous la signature de son président par intérim, Pr. Tiémoko Sangaré,  » demande l’annulation pure et simple des mesures de suspension prises par le ministre (ADEMA) de la Décentralisation et de la Ville par arrêté n°2014-1664/MDV-SG du 6 juin 2014 « .

 maire District Adama Sangare  homologue  Commune I  Konte Fatoumata Doumbia

En effet, l’ADEMA  » considère que les inondations sont tributaires de facteurs multiples, complexes et ne peuvent être analysées qu’à l’échelle du bassin versant tout entier « .

Dans cette déclaration issue de la réunion du Secrétariat permanent du Comité exécutif, le parti de l’abeille «  considère que les travaux d’entretien des principaux circuits d’évacuation des eaux pluviales…ne sont plus correctement réalisés par l’Etat depuis des années, en raison des limitations budgétaires « .

D’autre part, l’ADEMA se demande pourquoi une telle mesure contre ces élus, tous membres de sa direction, et cela  » à quelques mois de la fin de leurs mandats et à la veille de nouvelles élections « .

D’où cette demande de levée des sanctions infligées au maire du District, Adama Sangaré et à Mme Konté Fatoumata Doumbia, maire de la commune I.

Mamadou Fofana

SOURCE: L’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.