La honte de l’histoire va bientôt se produire

Des indiscrétions nous font savoir que la cour constitutionnelle s’apprêterait à rendre un 3ème Arrêt sur les résultats indéfiniment définitifs du deuxième tour de l’élection des députés à l’assemblée nationale.

La cour serait entrain de corriger les erreurs de calculs que les juristes appellent “erreurs matérielles”.
Il s’agirait des résultats erronés proclamés dans certaines circonscriptions électorales après les annulations de voix orchestrées par la même cour pour des motifs fallacieux mais qui, malgré ces annulations, donnent des listes gagnantes contrairement aux choix des 9 sages de la cour constitutionnelle.
Il s’agit des localités de :
1. SIKASSO où contrairement à l’arrêt de la cour constitutionnelle consécutif aux annulations dans 12 communes, c’est l’alliance Adema, Asma, ADP Maliba qui passe haut la main.

2. Bougouni où malgré l’animosité politique et les pressions d’en haut exercer sur la cour constitutionnelle, la poussant à annuler plusieurs localités favorables à Bakary Togola, le décompte des voix donne la liste RPM/MPM en-tête.

3. En commune VI, c’est l’alliance URD aussi qui doit normalement passer au regard des chiffres de la cour constitutionnelle elle-même .

Un communiqué devrait normalement annoncer cette deuxième audience que la loi prévoit.

Seydou Oumar Traoré, journaliste.

Autre presse

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *