La COFOP en a fait PLAIDOYER à la maison de la presse ” A défaut des législatives, l’Assemblée actuelle doit être remplacée par une Constituante pour remettre le Mali sur les rails “

Sans Dr Oumar Mariko et Gal Moussa Sinko Coulibaly, la COFOP a animé, jeudi dernier, une conférence de presse pour demander » à tous les patriotes de tout faire pour sortir notre pays du bourbier dans lequel il se trouve « . Après avoir fait part de toute son inquiétude par rapport à la crise sécuritaire, politique et sociale, elle a exprimé son désaccord suite à la prorogation de la Ve législature, arguant que l’Assemblée nationale doit être remplacée par une Assemblée Constituante.

Source: l’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *