LA CODEM déploie de gros moyens… : 42 listes, 12 propres, 30 alliances, 16 femmes et 43 hommes pour 59 candidats

À l’image de tout parti politique sérieux qui se donne pour vocation de conquérir et d’exercer le pouvoir, la Convergence pour le Développement du Mali (CODEM) entend confirmer sa position de fer de lance de l’échiquier politique national lors des prochaines législatives.

Une semaine après la clôture du dépôt des candidatures, la commission électorale qui s’est réunie le samedi 22 février 2020 au siège du parti a exprimé toute sa satisfaction concernant le degré de participation. D’année en année, la CODEM confirme sa courbe ascendante sur la scène politique.

Sur les 55 circonscriptions, le parti est présent dans 42 avec 16 listes propres et 30 alliances. Parmi les 59 candidats du Parti, nous avons 16 femmes et 43 hommes. Cette présence fait de la CODEM l’un des partis les plus représentés à ces élections.

Rappelons que le parti Convergence pour le Développement du Mali (CODEM) a été créé le 24 mai 2008 par Housseini Guindo dit « Poulo », alors jeune député à l’Assemblée nationale du Mali, avec comme symbole la Quenouille et le slogan « Comptons d’abord sur nos propres forces ».

Elle se veut « une organisation politique à vocation africaine qui vise la construction au Mali d’un État républicain et démocratique ouvert à une économie de marché à visage humain ».

Seydou DIALLO

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *