La cabale contre le ministre Ibrahima Maïga

Dans le contexte actuel, le RPM, le parti présidentiel doit être un soutien et un rempart solide, surtout en cette période de crise et de défis. Ce sont à ses leaders de se rassembler derrière IBK pour faire face aux tourmentes éventuelles.

 

Dans cette œuvre salvatrice de salut politique et public, il sait compter sur Abdoulaye Idrissa Maïga dont la fidélité envers lui ne s’est jamais démentie depuis qu’il fut son directeur de campagne à la présidentielle jusqu’à son entrée au gouvernement et au-delà. Mais voilà qu’il devient une tête de turc pour certains du RPM et non des moindres qui cherchent un bouc émissaire emblématique pour couvrir leurs échecs personnels ou leur manque de clairvoyance politique. Ces gens à la moralité douteuse agissent selon un agenda personnel en croyant que la messe est dite pour le président de la république. Car pour eux, contrairement  à Abdoulaye Idrissa Maïga, l’après IBK se prépare aujourd’hui. D’où leur besoin forcené de positionnement au cas où. Ce qu’ils oublient et que le ministre de l’intérieur et de la décentralisation s’évertue à leur faire comprendre, c’est que l’âme du RPM est IBK. De même selon Maïga, sa position actuelle est due à l’aura du Mandé Mansa. A Gao, il a voulu sauver et rétablir la cohésion du parti. Ceux qui par peur pour leurs vies ont manqué volontairement le rendez vous ou feint d’ignorer la portée de ce voyage  ont fait du ministre téméraire un monstre à abattre, ensuite ils se sont complus dans la désinformation et la délation  pour ramener à la case départ. Mais qu’est-ce que la section de Gao peut-elle lui apporter qu’il n’a déjà ? La montagne de la cabale vient d’accoucher d’une souris et les arroseurs ont été arrosés, abondamment. Ils avaient oublié que seuls le travail et l’honnêteté paient. Des crédos que défend avec acharnement le ministre Ibrahima Maïga dans tout ce qu’il entreprend. Ce qui déplait fortement.

La Rédaction

source :  Le Politicien Africain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.