Journées de réflexion et de partage interpartis : Le ministre Abdoulaye Idrissa Maiga brille par son absence

Le ministère de l’administration territoriale ne semble plus être intéressé par les activités de la Fondation CMDID. Cela fait, en effet, cela fait deux fois que les partis politiques du Mali, sur initiative du CMDID, se réunissent pour trouver des pistes de solutions à la crise qui frappe de plein fouet le Mali sans la présence du ministère de l’administration territoriale.

abdoulaye idrissa maiga ministre administration territoriale Decentralisation general siaka toumani sangare ceni

Non seulement le ministre boude ces activités relevant de son ministère, mais il ne se fait pas non plus représenté. Est-ce  à penser que le ministère de l’administration territoriale  trouve peu d’intérêt à ces sessions ? Est-ce à cause du fait qu’elle est trop occupée pour même se faire représenter par un cadre du ministère ? Une chose reste sûre, ces absences répétées du ministère de tutelle ne sont pas justifiables quand on sait l’objectif recherché de ces activités du CMDID.

En effet, ces activités visent à trouver des perspectives pour la mise en œuvre efficiente de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger. Elles visent, aussi, un renforcement  des institutions démocratiques  au Mali à travers des réflexions et partages sur la loi électorale et la charte des partis politiques. Malgré ces initiatives, porteuses d’espoir pour la stabilité de la nation ainsi que l’ancrage démocratique au Mali, le ministère de l’administration territoriale boude les travaux.

OBD

Source: Lerepublicainmali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *