ISSA KAOU N’DJIM LORS DE LA CONFERENCE DE PRESSE DE LA CMAS LE SAMEDI DERNIER : ‘’ IL N’Y A PAS DE POLÉMIQUE, LA CMAS REPREND SON AUTONOMIE.

La CMAS n’est plus dans la logique de tenir des propos hostiles au Gouvernement. Au contraire, le Mouvement le soutient   et vient de démontrer qu’il n’est plus avec le M5-RFP. C’est la principale information qu’on peut retenir de la conférence de presse organisée par le Mouvement à son siège le samedi en présence du ministre Mohamed Salia TOURE, non moins président des Jeunes de la CMAS. Pour Issa Kaou N’Djim : ‘’La CMAS veut participer au Conseil National de Transition   en tant que CMAS’’ car, le mouvement politique a repris son indépendance vis- à -vis du M5-RFP.

 

C’est sous haute sécurité policière   que s’est tenue la rencontre entre le directoire de la CMAS et les médias. Cette rencontre est intervenue après plusieurs polémiques autour de la survie ou de la mort du Mouvement du 5 juin. Une semaine auparavant, ISSA kaou N’Djim étaitagressé par des membres du M5 qui ne partageaient pas son idée sur la mort du M5-RFP. ’

« La CMAS est une force politique incontestable. Sous le leadership de l’éclairé  imam DICKO nous  avons estimé aujourd’hui  sans polémique  de réaffirmer le leadership de la CMAS sur la scène  politique  sur des questions fondamentales  notamment ,notre accompagnement , notre soutien  à  la Transition et surtout réaffirmer  notre soutien  au ministre qui, aujourd’hui est un espoir   pour la jeunesse’’, 

a indiqué le coordinateur général  Issa Kaou N’Djim  dont les propos sous-entendent que la CMAS est aujourd’hui dans le Gouvernement et qu’il n’y a plus  intérêt de continuer avec le M5. Il est bon de préciser que   deux membres du Gouvernement sont de la CMAS. Dans le même registre, la CMAS soutient à travers son coordinateur qu’elle entend   siéger au Conseil National de Transition (CNT) en tant que CMAS.

‘‘La CMAS veut participer au Conseil National de Transition   en tant que CMAS. Toutes les décisions que nous allons prendre. Ce n’est pas   des décisions polémiques, ça engage la CMAS’’.

En parlant de la séparation entre le M5-rfp et le CMAS, M. DJIM soutient ‘’ pour nous il n’y a pas de divorce, divorce veut dire mariage. Le M5, c’est le peuple. La légitimé de tout un chacun, le peuple apprécie. Pour nous, c’est derrière nous, il n’y a pas de polémique, tout le monde est M5. Vive cette philosophie. Il y a ce qui concerne l’avancée politique, les prises de position politique, la (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU LUNDI 19 OCTOBRE 2020

Mahamane TOURE

NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *