Isoler le tigre

Le rapprochement RPM-URD, jusqu’a créer un cadre de concertation, ne suffit plus ; la collaboration sera établie entre l’opposition FSD et la majorité EMP. Nous avons pu mettre la main sur une demande de rencontre FSD-EMP. C’est le FSD qui est demandeur avec des points de discussions précis.

«Par lettre en date du 11 Janvier 2018, vous avez souhaité une rencontre entre majorité et opposition parlementaire pour évoquer la situation politique et les réformes institutionnelles dont la révision constitutionnelle». C’est un passage de la lettre en question. Le Front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD) marque ainsi son accord pour une telle rencontre. Il propose comme ordre du jour les points suivants : la crise post-électorale : conséquences et enseignements ; la gouvernance électorale : vers quelle architecture ? Les réformes politiques et institutionnelles ; la situation sécuritaire ; le centre et le nord. L’opposition n’attend que la réponse de la majorité.

Source: Le Reporter

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *