Invité d’honneur du Forum Etats-Unis – Monde islamique : IBK parle de Tombouctou à Doha

Invité d’honneur du Forum Etats-Unis – Monde islamique, le Mali aura brillé par sa présence remarquée dans la capitale qatarie en cette première journée d’échange et de dialogue de culture.

 exelence roi altesse chef etat president qatar cheikh tamim bin hamad al thani ibk Ibrahim Boubacar Keita president malien

Ce lundi, outre son intervention à l’ouverture du Forum, le président de la République, Son Excellence Ibrahim Boubacar Keita a eu une rencontre avec Son Altesse Cheickh Tamim Bin Hamad AL THANI, Emir de l’État du Qatar avant de co-présider les débats du panel consacré à la Renaissance de Tombouctou.

Organisé à l’initiative du « Groupe d’action Tombouctou Renaissance » dans le cadre du Forum de Doha, ce panel a vu la participation du président de la République et de plusieurs ministres maliens et qataris dont Madame la ministre de la Culture Diallo Ramatoulaye N’Diaye, la première à prendre la parole.

Dans un discours plein d’images et de profondeur Madame la ministre de la Culture évoquera la civilité, l’hospitalité et le rayonnement culturel de la Tombouctou depuis le 7ème siècle. Tombouctou, dira-t-elle, n’est pas qu’une ville, aux confins du désert, détruite par des obscurantistes, c’était et c’est toujours le symbole de l’hospitalité, d’un islam tolérant et ouvert en Afrique.

Le projet de la Renaissance de Tombouctou s’inscrit, dit-elle, dans un schéma de développement qui allie l’humain, le culturel et le cultuel dans une parfaite symbiose à travers l’histoire et le plan d’action de la réhabilitation culturel arrêté par son département : restauration des manuscrits et mausolées, rénovation des biens culturels, relance du Festival d’Essakane.

Tombouctou n’appartient pas qu’au seul Mali, c’est désormais un patrimoine commun de l’humanité. C’est pourquoi, « Tombouctou la mystérieuse, Tombouctou la Citée des 333 saints, Tombouctou Bilad es Soudan, ne peut et ne doit pas mourir. Tombouctou doit vivre pour les générations à venir », a conclu Madame la ministre de la culture.

Le président de la République, pour sa part, expliquera sa présence au panel par une double obligation de devoir et de plaisir. Devoir de témoigner et de dire Tombouctou ; plaisir d’être avec des amis de Tombouctou, des amis du Mali qui le suivent et l’accompagnent dans l’épreuve et dans la reconstruction.

Remerciant chaleureusement l’Emirat du Qatar, les Etats-Unis d’Amérique et singulièrement le « Groupe d’action Tombouctou Renaissance » pour leur initiative et leur solidarité envers la ville des 333 saints, le président de la République plaidera pour le retour des amis de Tombouctou, ville mystérieuse et accueillante, Cité de lumière, du savoir et d’hospitalité légendaire.

« Venez à Tombouctou » ; Tombouctou était, est et sera irremplaçable dans le rayonnement culturel du monde musulman. « Venez à Tombouctou », la Cité des 333 saints vit et vous attend à bras ouverts, dira le président IBK aux amis du Mali réunis dans la salle de conférence de l’Hôtel Riz-Carlton de Doha. Car, Tombouctou n’est pas une de ces cités qu’on peut rayer de la carte et qu’on peut détruire.

MLS avec la présidence

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.