INVESTITURE DE KALFA SANOGO : Le Maire de Sikasso prendra date le 30 Juin

Le maire de Sikasso se fera bel et bien investir par ses soutiens. Cesera au mythique stade Babemba Traoré de Sikasso que se déroulera l’évènement, samedi prochain. Pour ce faire, les hommes du candidat Kalfa Sanogo sont entrés de plain-pied dans les préparatifs de son investiture solennelle comme candidat à la présidentielle 2018, pour laquelle ils ont opté pour le bercail et la date du Samedi 30 juin 2018.

Déclaré candidat depuis octobre dernier, le maire de Sikasso est l’un des tout premiers à avoir ouvert le bal des candidatures pour la magistrature suprême, une posture qui l’a d’ailleurs mis en mal avec la direction de sa famille politique. Après avoir lancé sa coalition le samedi 18 novembre 2017, à la Maison de la Presse, avec le slogan KALFA SANOGO 2018, l’heure de la vérité a donc sonné. Un programme de société est en cours d’élaboration et sera bientôt partagé avec les cadres de son mouvement avant d’être vulgarisé partout où KS-2018 est implanté à travers le pays, y compris à Kidal mais aussi dans plusieurs pays. Celui qui prétend à une consécration le 29 juillet prochain est un ancien fonctionnaire international des Nations Unies qui a choisi de
lancer sa propre coalition «Kalfa Sanogo 2018 » comme alternative aux dissensions internes de l’ADEMA. Le candidat s’est ainsi doté d’un site internet et a pris ses quartiers du côté de l’ACI vers un
célèbre lycée de la place. Si l’Adema a clos son processus tant décrié par l’ancien patron de la CMDT, il entend mettre les petits plats dans les grands car il compte réinvestir le Kénédougou durant tout un week end.
Après la sortie réussie au stade Babemba Traoré où il répondait aux appels à se présenter, Kalfa Sanogo entend réitérer l’exploit. Il serait quand même intéressant de savoir ce qui va se passer avec
l’ADEMA qui a fait un autre choix car le Parti de l’Abeille n’a pas hésité à sanctionner Dramane Dembélé pour s’être déclaré candidat. Pour rappel, lors du lancement de la coalition, Kalfa Sanogo
indiquait être soutenu par des membres du C.E de l’Adema. Certes il est sous ses propres couleurs, mais est ce que ces derniers se risqueront à le suivre ? On en saura plus d’ici au début du mois de
Juillet car les spots en faveur de l’intéressé commencent à se multiplier sur les réseaux sociaux.

Idrissa Keïta

Le Temoin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *