Institutions de la République : bâtir un partenariat dynamique

Tenu du 28 au 30 septembre 2015 au Commissariat au développement des institutions (CDI), l’atelier d’actualisation des recommandations de l’Etude sur les relations entre les institutions de la République a réuni les membres du Cabinet du ministère chargé des Relations avec les Institutions, les Secrétaires généraux des Institutions de la République et un représentant du Secrétariat général du gouvernement.

cite ministerielle administration primature bamakoL’objectif de cet atelier était de passer en revue les recommandations en prenant en compte les nouveaux enjeux et d’élaborer un plan de mise en œuvre des recommandations actualisées en vue de bâtir un partenariat dynamique entre les institutions de la République et de les rendre plus solidaires et plus ouvertes les unes aux autres. 

Après une décennie de pratique, le gouvernement a commandité en 2004 une étude en vue de faire l’état des lieux des relations que ces Institutions entretiennent entre elles et de dégager des stratégies aptes à conduire les réformes nécessaires au renforcement de ces relations. L’étude, menée par le bureau d’Assistance pour le Développement Intégré au Sahel (CADI), a permis d’identifier d’une part les faiblesses, les contraintes et les difficultés de fonctionnement de chacune des Institutions, et d’autre part le déficit de collaboration entre elles.

Pour corriger les insuffisances constatées, l’étude a fait des recommandations et un plan d’actions de leur mise en œuvre. Malheureusement, les différentes mentions institutionnelles dont les structures en charge des Institutions de la République ont fait l’objet, n’ont pas permis de mettre en œuvre les recommandations de l’étude. C’est pourquoi le ministère chargé des Relations avec les Institutions, conscient du rôle que ces Institutions jouent dans le fonctionnement régulier de l’Etat, et eu égard à l’évolution du contexte institutionnel du pays ces dernières années, a jugé opportun d’actualiser les recommandations de l’étude et de les assortir d’un plan d’action réaliste.

Selon le représentant du ministre du Travail et de la Fonction publique, Ibrahim Amadou Maïga, les participants à l’atelier sont désormais investis de la mission de renforcement les rapports entre le gouvernement et les Institutions de la République.

Gabriel TIENOU / Stagiaire

Source: Le Reporter

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *