Ibrahim N’diaye au congrès de l’Urd : «Les vrais démocrates ont été identifiés à l’issue du coup d’Etat du 22 mars»

Sous un tonnerre d’applaudissement en guise de reconnaissance de sa morale politique, Ibrahim N’Diaye alias Iba a justifié le choix de son adhésion à l’URD avant de critiquer les pro-putschistes  qui se réclamaient démocrates sincères avant le coup d’Etat du 22 mars 2012.

Ibrahima NDiaye ancien ministre parti adema urd discours

Après avoir démissionné de l’Adema, Iba N’Diaye a expliqué son choix par  conviction et non par une chasse aux primes. A la veille de la présidentielle, le FDR a signé une convention qui demandait à tous les partis de soutenir le candidat dudit regroupement qui sera au second tour.

 

Ainsi,  Soumaïla Cissé au second tour devait bénéficier du soutien des autres partis. Mais, explique-t-il, l’Adema a violé cette convention pour se retrouver du côté où ça sentait bon.

 

Il dit avoir pensé que c’était une alliance de courte durée mais a compris que finalement l’Adema voulait entretenir cette alliance contre nature pendant longtemps. D’où sa démission de ce parti pour rejoindre l’URD. « Je ne cherche pas l’argent facile, sinon je connais les contacts et les voies à suivre pour y parvenir.  Je suis venu à l’URD par conviction. Car, à l’issue des évènements du 22 mars 2012, on a pu identifier les vrais démocrates et patriotes». A demi-mot, il qualifie les pro-putschistes de pseudos patriotes démocrates.

O.K

 

SOURCE: Le Prétoire  du   24 nov 2014.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.