IBK tend la main à tous les acteurs politiques pour sortir le pays de l’impasse

«Je tends la main à toutes les forces politiques, y compris l’opposition pour sortir le pays de cette impasse», a déclaré IBK dans son message du nouvel an 2017.

ibk-ibrahim-boubacar-keita-discours-allocution

«Je souhaite donc que l’ensemble des forces politiques et sociales de notre pays me rejoigne dans l’effort solidaire qui permettra à notre pays de reconquérir son rang», a-t-il précisé.
Pour le président de la République, l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale demeure une priorité. «La mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger connaît certes des retards. Ceux-ci ne sont toutefois pas le fait du gouvernement du Mali. Celui-ci s’impliquera encore davantage dans le retour de la stabilité au Nord de notre pays. En témoigne la tenue au mois de mars 2017 de la Conférence d’Entente Nationale», a souligné Ibrahim Boubacar Kéita.
Comme spécifié dans l’Accord pour la paix et la réconciliation, cette conférence doit «permettre un débat approfondi entre les composantes de la Nation malienne sur les causes profondes du conflit» au nord du Mali, a rappelé IBK. Ce qui, selon lui, fait de cette rencontre «un exercice décisif pour notre devenir».
Personnellement, le président de la République «fonde un très grand espoir sur les échanges qui vont s’instaurer et sur les conclusions de la conférence…».
Celle-ci doit produire une Charte pour la Paix, l’Unité et la Réconciliation élaborée sur «une base consensuelle», a insisté Ibrahim Boubacar Kéita.
Il faut rappeler que c’est le Médiateur de la République, M. Baba Akhib Haïdara, qui est chargé de la préparation de la Conférence d’entente nationale.
M.B LE REFLET

 

Source: lecombat

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

ORTM en direct