IBK : « pour battre Soumaïla CISSE, au second tour, mon marabout me conseille de bouffer des œufs crus de lapin »

Dans l’avion, qui le transportait à Sévaré où il devra, dans quelques minutes, se recueillir sur les décombres de l’entrée du quartier général du G5 Sahel, soufflée, vendredi dernier par un véhicule piégé, l’atmosphère était délétère. Un lourd silence troublé par le ronronnement du moteur.

(image utilisée juste a titre d`illustration).

Confortablement assis dans son siège, lunettes noires posées sur le nez et bonnet bien vissé sur la tête, IBK n’a pipé mot depuis le décollage à l’Aéroport international Modibo Keïta. A ses agents de sécurité, qui s’affairaient autour de lui, il répondait par des gestes mesurés. Tantôt, de la main ; tantôt de la tête.
C’est ce moment que nous choisissons pour l’approcher, dictaphone en main. Interviou.

En s’attaquant au quartier général du G5 Sahel, cœur de la défense de tout le Sahel, le message des terroristes n’est-il pas clair comme l’eau de roche : « rien ne saurait nous arrêter »…

A vue de nez, c’est bien cela dont il s’agit. Mais ces barbus doivent, eux aussi, se le tenir pour dit : rien ne saurait nous arrêter dans notre lutte contre le terrorisme. Nous continuerons à les traquer jusque dans leurs derniers retranchements.

C’est ce que vous avez, toujours, répété sans résultats concrets, du moins jusqu’à présent

C’est vrai ! Mais, cette fois-ci, c’est différent. En s’attaquant au quartier général du G5 Sahel, un lieu plus sécurisé que l’ancien bunker d’Hitler, les barbus ont franchi le Rubicon.

Selon le président mauritanien, l’attaque dont le quartier général du G5 Sahel a été victime, vendredi dernier, est le fruit d’une négligence, qui ne dit pas son nom…

Qu’est-ce qu’il en sait ?

En tant qu’officier supérieur de l’armée, il doit savoir de quoi il parle…

Je le verrai demain, à Nouackchott, dans le cadre de la conférence sur la corruption. Il m’en dira, peut-être, davantage.

La Cour constitutionnelle a retenu 17 dossiers de candidature à la présidentielle du 29 juillet prochain sur la trentaine reçus. Un commentaire ?

J’aurai aimé entendre d’autres dossiers d’autres candidats rejetés ; ce qui n’est pas, visiblement, le cas.

Vous voulez parler de quels candidats par exemple ?

Vous les connaissez très bien !

Un ou deux noms ?

Vous les connaissez bien, voire très bien !

Et pourquoi, Mr le président, voulez-vous voir leurs dossiers rejetés par la Cour constitutionnelle ?

Parce que, selon mon marabout, un candidat en particulier, pourrait m’empêcher d’exercer mon second mandat.

Vous faites allusion à qui ?

C’est « Soumi », qui refuse de se soumettre à son « Koro » national.

Donc, vous pensez qu’il pourrait vous battre à plate-couture, au soir du 29 juillet prochain ?

Ça se pourrait, si le sacrifice n’est pas fait !

Quel sacrifice ?

Selon mon marabout, qui sait tout et voit tout en un tour de chapelet, pour pouvoir battre Soumaïla Cissé, au second tour, je dois bouffer des œufs de lapin crus.

Etes-vous sûr, Mr le président, que votre marabout voit ?

Peut-être que tu ne vas pas me croire, mais il est connecté 24heures sur 24 avec Allh Soubhana Watallah !

Comment a-t-il réussi, Mr le président, à faire croire au « Sorbonnard » que vous êtes, que le lapin pond des œufs ?

Ecoutez, Le Mollah, l’avion amorce l’atterrissage. Je n’ai pas le temps de répondre à tes questions. Surtout, avec la présence de Satan dans les parages.

C’est qui Satan ?

Je veux dire Amadou Koufa !

Propos recueillis
 par Le Mollah Omar 

Source: Canard Déchainé

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *